Industrie

Pharma : une réglementation qui freine l’accès aux médicaments en France selon le Leem

La réglementation instable et une forte fiscalité en France font obstacle à l’investissement et à l'innovation en santé : c'est en tout cas ce que révèlent les résultats du baromètre de l’attractivité de la France pour les entreprises du médicament, publiés le Leem et le cabinet de conseil en stratégie Roland Berger.

Publié le vendredi 12 juillet 2024 à 18h29

Institutions
Medicament
santé publique

Filière DM : 13 % des entreprises commercialisent des DMN (colloque Snitem)

360 entreprises de la filière industrielle du dispositif médical (DM) proposent une offre numérique, parmi lesquelles 180 ont des dispositifs médicaux numériques (DMN). C’est ce que révèle l’étude « Quelle est la place du numérique dans le secteur industriel du dispositif médical ? », réalisée par Care Insight pour le Snitem, et présentée le 17 juin lors du colloque du numérique en santé à Paris.

Publié le jeudi 27 juin 2024 à 18h14

DM
DMN

HDH : lancement d’un AMI sur le partage des données industrielles (04/09)

Multiplier des opportunités d'exploration et de réutilisation de données collectées par des acteurs industriels : tel est l'objectif de l'appel à manifestation d'intérêt (AMI) lancé par le Health data hub (HDH), en partenariat avec Roche et Medipath, afin de réfléchir aux conditions de partage des données privées et d’accompagner les projets promettant des résultats rapides et innovants.

Publié le vendredi 21 juin 2024 à 17h02

Data

French Tech Next40/120 : 14 start-ups de la santé mises en avant

Doctolib, Dental Monitoring, Cowave, Aqemia... 14 start-ups du secteur de la santé ont été sélectionnées pour faire partie de la promotion 2024 de la French Tech Next40/120. Avec 106 autres entreprises françaises de différents secteurs économiques, elles bénéficieront d'un soutien stratégique qui favoriserait l'accélération de leur croissance et leur extension à l'international.

Publié le jeudi 30 mai 2024 à 15h12

Data
IA
Startup

Handicap : un premier “signbot” pour sourds et malentendants

Un "signbot" est un robot conversationnel capable à la fois de lire et de s’exprimer en langue des signes (LS). Une révolution serait-elle en cours dans la communication avec les personnes sourdes et malentendantes grâce au nouveau robot Iris, développé par la société française Ivès ?

Publié le jeudi 30 mai 2024 à 14h54

IA

Pharma : 5 Mds€ d’investissements dans la recherche et développement

Avec 106 000 salariés, dont 56 % de femmes et 16 000 recrutements en 2022, le secteur pharmaceutique français réalise 70 milliards d’euros de chiffre d’affaires. La recherche et développement de cette industrie emploie 12 000 personnes et bénéficie d'un budget total de 5 milliards d’euros. Elle se place ainsi à la 3e position des investissements dans le médicament.

Publié le jeudi 21 mars 2024 à 16h21

Medicament

Pharma : le niveau de confiance des Français dans le secteur reste stable (62 %)

Par rapport à 2022, le niveau de confiance dans le secteur est stable (62 %), une faible diminution de la confiance dans les médicaments (77%) et une confiance dans les vaccins en légère hausse (75%). Tels sont les principaux résultats d'une étude réalisée par l'Ipsos pour le Leem concernant la perception par les français des entreprises du médicaments.

Publié le jeudi 14 mars 2024 à 16h37

Pharma
Medicament

US : la FDA fait évoluer son bureau des partenariats stratégiques et de l’innovation technologique

Répondre aux besoins et aux défis futurs en matière de santé publique aux États-Unis : c'est l'objectif du nouveau bureau des partenariats stratégiques et de l'innovation technologique (OST) du Center for Devices and Radiological Health (CDRH) de la Food and drug administration (FDA), se transforme en un "super bureau" le 24 janvier 2024.

Publié le mercredi 31 janvier 2024 à 08h00

Cancero
Efficience
Mutuelles
Pilotage

Dedalus : « Nous passons d’éditeur à fournisseur de services » (Guillem Pelissier)

Améliorer la satisfaction client en se focalisant sur l’expérience utilisateur, adapter son offre de dossier patient informatisé (DPI), promouvoir une approche de self-service et de e-learning : retour sur la conférence de presse organisée par Dedalus lors de son événement D4Evolution le 25 janvier 2024, en présence de son nouveau directeur général Guillem Pelissier, et du directeur général délégué Frederic Vaillant.

La satisfaction client sera au cœur de la stratégie de Dedalus cette année, qui se décline "en 3 actes" :
• l’expérience utilisateur, grâce à des investissements "sur des plateformes pour y répondre" ;
• la qualification, en repensant les solutions "dans les environnements des clients" ;
• la formation, qui va continuer "avec du self-service et du e-learning".

« Notre mission est de continuer à développer nos activités, en accompagnant nos clients vers différents types d’usage et en créant de la valeur qui répond au plus près aux attentes de nos utilisateurs. Nous voulons moderniser nos services et nos plateformes, avec le cloud et l’IA », a déclaré Guillem Pelissier.

Développer une offre de service d’accès aux soins (SaaS)

Dedalus exprime son ambition de développer des offres Saas basées sur les technologies de cloud et d'IA qui "permettent de réduire les tâches administratives, d’améliorer l’expérience utilisateur et l’ergonomie". Guillem Pelissier explique que le cloud pose "la question de la souveraineté". Pour lui, Dedalus est justement souverain par son histoire et son capital : "car nous sommes détenus par des investisseurs français (...) Nous suivons la démarche gouvernementale, ainsi que les évolutions réglementaires européennes et françaises en ce qui concerne l’hébergement des données en santé, notamment du référentiel HDS". Une question essentielle pour l'entreprise qui souhaite s’inscrire dans le champ de la souveraineté numérique européenne, les acteurs du cloud européen et français n’étant aujourd’hui pas forcément encore au niveau des alternatives étrangères comme AWS.

Le défi à relever avec les DPI

Dedalus est leader sur le marché français du DPI, avec 41 groupements hospitaliers de territoire (GHT) sur 135 équipés avec ses solutions. Sans communiquer de détails exacts, l'entreprise rapporte que son chiffre d'affaires en 2023 est meilleur que celui de l’année précédente.

Avec la base mutualisée de son nouveau logiciel, Care4U, Dedalus accompagne les hôpitaux afin de transférer leur DPI, comme cela a été le cas pour tous les établissements de l’AP-HP, "sauf l’hôpital européen Georges Pompidou qui devrait migrer dans les 2 ans qui viennent". Les clients de Dedalus ayant un patrimoine de données d’au moins 10-15 ans, toute la problématique réside dans la migration afin d'éviter la perte de données. « Nous passons de questionnaires très statiques à des questionnaires intelligents avec de l’IA. Il faut donc les réadapter et les reparamétrer. L’enjeu n’est pas de changer de DPI mais de pouvoir le faire évoluer en récupérant leurs données et en installant notre solution par-dessus", souligne Frédéric Vaillant. 

S'affirmer sur le marché des logiciels d'imagerie

En France, Dedalus détient 80 % de part de marché des logiciels des laboratoires privés. D'après Frédéric Vaillant : « Il y a une évolution in vitro avec les premières installations qui se dérouleront cette année. La mise en œuvre du premier site de "digital pathology" va se faire au CHU d’Amiens. C’est un consortium avec 3 GHT (St-Quentin, Beauvais et Amiens) qui vise à gérer les analyses et les seconds avis médicaux ».

À partir de 2024, l'entreprise ambtionne d'accélérer sa dynamique dans le secteur de l’imagerie : « Nous avons un Pacs tout neuf appelé Deep Unity qui connaît un certain succès dans le GHT d’Amiens. Notre ambition est de pousser le domaine de l’imagerie en doublant nos équipes. Nous voulons faire aussi bien sur la partie imagerie que sur la partie laboratoire ». L'imagerie ayant généré un chiffre d’affaires autour de 6 millions d’euros en 2023, Dedalus souhaite doubler son résultat en 2024.

Publié le vendredi 26 janvier 2024 à 08h00

Cancero
Efficience
Mutuelles
Pilotage

Congrès City Healthcare 2024 : « le numérique pour mieux soigner » (03/10/24, Nantes)

Ethique dans l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA), gain de temps pour les professionnels de santé, interrogations sur la feuille de route du numérique en santé 2023-2027, cyberattaques et solutions innovantes pour améliorer le parcours de soin... autant de sujets qui seront évoqués lors de la 9e édition du congrès City Healthcare, qui se tiendra le 3 octobre 2024 à la Cité des Congrès de Nantes, sous le haut patronage du ministère de la Santé.

Après une édition 2023 qui a réuni plus de 2500 visiteurs et 170 experts français et internationaux du secteur de la santé numérique, l'événement, conçu en lien avec un comité d’experts issus du monde de la santé, a pour objectif de « promouvoir l’innovation santé et le numérique en santé au travers de ses usages au service des patients dans les territoires ».

La journée sera rythmée par :
• des conférences ;
• des retours d’expériences ;
• des workshops ;
• un colloque médical ;
• une soirée dédiée aux CPTS ;
• ainsi que des « battles » paroles de soignants.

Ouvert à toutes les parties prenantes du numérique en santé, City Healthcare rassemble chaque année des acteurs de l’écosystème avec l'ambition de les mobiliser et de les fédérer autour d'une vision commune.

Le salon rassemble des exposants et des intervenants au congrès venant de toute la France et de l'étranger, avec une ouverture particulière des 3 pays voisins : Luxembourg, Belgique, et Allemagne.

⚠️ Les inscriptions et le programme complet du congrès seront disponibles prochainement.
👉 Les inscriptions pour exposant sont d’ores et déjà ouvertes et sont à réaliser en ligne via ce lien.

[agenda=197621]

[annuaireOrga=197622]

Publié le vendredi 26 janvier 2024 à 08h00

Cancero
Cyber
Efficience
Etablissements
Lire la suite
membres-icon

Derniers membres

Sophie B inscrit il y a 5 jours et 3 heures
Steeven inscrit il y a 1 semaine et 5 jours
Pierre inscrit il y a 1 semaine et 5 jours
Bernard inscrit il y a 2 semaines et 3 jours
Anis inscrit il y a 1 mois
Olivier inscrit il y a 1 mois
Bernard inscrit il y a 1 mois
Julien inscrit il y a 1 mois
confiance-icon

Ils nous font confiance

Jean François Pomerol
CEO

« Tribun Health est l’un des leaders en matière de solutions de pathologie numérique pour les établissements de santé publics et privés et l’environnement / organisations pharmaceutiques. Le décryptage de l’actualité numérique santé au sein de l’écosystème est un relais majeur pour comprendre, accompagner et développer nos activités tant au niveau institutionnel qu’au niveau des établissements (réseau des DG / DSI / CME

Dr Charlotte Garret
Directrice Médicale

« L'hebdo Health&Tech est un excellent support d'informations en termes d'actualités dans le domaine de la santé numérique, de l'IA, de la veille réglementaire... L'hebdo s'intéresse aux actualités françaises mais aussi internationales, ce qui permet d'avoir une vision globale des innovations en santé dans les domaines du digital et du numérique. Cela nous permet, au sein du LAB innovation chez Santéclair, d'être toujours informés des nouveaux acteurs du marché et des actualités dans ce domaine en perpétuel évolution ».

Aurélien Pécoul
Acting Director & open innovation manager

« En tant qu'acteur clé de l'industrie pharmaceutique, nous avons eu le privilège de collaborer avec Care Insight pour nos besoins en veille stratégique et en conseil dans le domaine de la santé numérique. Leur expertise, leur engagement et leur intégration au sein de l'écosystème de la santé numérique sont des atouts essentiels pour nous permettre d'accéder à une information de qualité. Leur capacité à fournir des panoramas détaillés, des benchmarks précis des solutions numériques et à définir des axes d'opportunités nous permet de mieux comprendre le paysage numérique de la santé en constante évolution et de formuler des stratégies de développement pertinentes. »

Arnaud Houette
CEO

« Extens est en France l’un des fonds majeurs d'investissement dédié aux éditeurs de logiciels de santé. A ce titre, Care Insight nous permet, par le service de veille HealthTech Intelligence, de comprendre les segments en évolution et accompagner nos stratégies d’investissement ciblées. Une très bonne source d’information fiable et pertinente ».

Pascal Dussert
Directeur Europe sale

“Care Insight est fédérateur d’innovations permettant d’accélérer l’émergence de projets d’envergure en s’appuyant sur son vaste réseau d’experts cliniques, institutionnels et industriels »

events-icon

Événements

Revivez les meilleurs moments !

Retrouver en image le Health&Tech Summit 2023 consacré aux cas d’usages concrets de l’IA et de la Data en Santé.