Offre de soins

Psychiatrie : les propositions de la FHF pour construire l’avenir de l’offre publique

Répartir l’offre de soin à l’échelle territoriale, faire évoluer les modes de prise en charge pour répondre aux besoins de santé, développer l’attractivité des métiers de la psychiatrie, telles sont les propositions afin de construire la psychiatrie de demain selon la FHF. Des mesures pour répondre aux difficultés pesant sur la psychiatrie publique avec des besoins en capacités et en financement.

Publié le mardi 16 avril 2024 à 18h24

PSY
Santé mentale
Acteur public

La fonction de « bed manager » encore immature dans la majorité des établissements français

Seuls 21 % des établissements de santé français possèdent une fonction de "bed manager" (gestionnaire de lits) des admissions non programmées qui peut être considérée comme mature. Par ailleurs, 32% des établissements ne disposent pas du tout de cette fonction... Les résultats de l'étude menée par l'Anap et la Fedoru ont été présentés au ministère de la Santé en décembre 2023.

Publié le lundi 11 mars 2024 à 16h51

Etablissements
Pilotage
Acteur public

HAS : les résultats nationaux de la campagne 2023 de recueil des IQSS globalement satisfaisants

Mesurer la qualité et la sécurité des soins et diffuser les résultats aux professionnels : deux leviers importants pour l’amélioration et l’optimisation des pratiques. C’est dans cet objectif que la Haute autorité de santé (HAS) adopte une démarche de certification des établissements de santé et évalue la qualité et la sécurité des soins en leur sein, en y mesurant plusieurs indicateurs.

Publié le vendredi 01 mars 2024 à 17h58

Etablissements
Patient
Qualite

Congrès City Healthcare 2024 : « le numérique pour mieux soigner » (03/10/24, Nantes)

Ethique dans l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA), gain de temps pour les professionnels de santé, interrogations sur la feuille de route du numérique en santé 2023-2027, cyberattaques et solutions innovantes pour améliorer le parcours de soin... autant de sujets qui seront évoqués lors de la 9e édition du congrès City Healthcare, qui se tiendra le 3 octobre 2024 à la Cité des Congrès de Nantes, sous le haut patronage du ministère de la Santé.

Après une édition 2023 qui a réuni plus de 2500 visiteurs et 170 experts français et internationaux du secteur de la santé numérique, l'événement, conçu en lien avec un comité d’experts issus du monde de la santé, a pour objectif de « promouvoir l’innovation santé et le numérique en santé au travers de ses usages au service des patients dans les territoires ».

La journée sera rythmée par :
• des conférences ;
• des retours d’expériences ;
• des workshops ;
• un colloque médical ;
• une soirée dédiée aux CPTS ;
• ainsi que des « battles » paroles de soignants.

Ouvert à toutes les parties prenantes du numérique en santé, City Healthcare rassemble chaque année des acteurs de l’écosystème avec l'ambition de les mobiliser et de les fédérer autour d'une vision commune.

Le salon rassemble des exposants et des intervenants au congrès venant de toute la France et de l'étranger, avec une ouverture particulière des 3 pays voisins : Luxembourg, Belgique, et Allemagne.

⚠️ Les inscriptions et le programme complet du congrès seront disponibles prochainement.
👉 Les inscriptions pour exposant sont d’ores et déjà ouvertes et sont à réaliser en ligne via ce lien.

[agenda=197621]

[annuaireOrga=197622]

Publié le vendredi 26 janvier 2024 à 08h00

Cancero
Cyber
Efficience
Etablissements
Europe
Femtech
Financeurs
International
IOT
Mutuelles
Pilotage
PSY
Syndicats
Universite

Téléassistance : un levier majeur de la lutte contre les chutes des personnes âgées (étude DITP)

Afin de gagner en efficacité, la téléassistance doit être connectée au réseau local et à Mon Espace Santé, selon une étude-action de la DITP.


Le Plan national antichute lancé en février 2022 préconise un ensemble de mesures pour prévenir les chutes des personnes âgées à domicile, dont la téléalarme. C’est dans ce cadre que la Direction interministérielle de la transformation publique (DITP) a piloté, avec la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), une étude action sur la prévention des chutes des personnes âgées, publiée en avril 2023 et mise à jour en décembre.

La téléassistance, complémentaire des dispositifs existants

Le constat est qu’il n’existe pas de parcours de prévention mais « une cohabitation de dispositifs préventifs » proposés par divers acteurs (le médecin, le CCAS, les associations, les proches) :
📌 l’aménagement du logement ;
📌 la stimulation du lien social ;
📌 l’alimentation ;
📌 l’activité physique, etc.

La téléassistance (TLA), dispositif d’alerte d’urgence en cas de chute, est un levier complémentaire majeur.

L’étude de la DITP insiste sur un usage plus efficace de la téléassistance. Une enquête de terrain a montré que même si la TLA est installée, elle n’est pas nécessairement bien utilisée par l’abonné. D’autre part l’usage de ce dispositif pourrait être optimisé, dans une logique territorialisée avec les professionnels de santé.

Dans cet article, Health & Tech Intelligence revient sur les actions proposées par la DITP après son examen de l’utilisation de la TLA dans les pays européens et une analyse des freins à son développement .

Homogénéiser les services grâce à un cahier des charges unifié

C’est « un prérequis à l’évolution des services de TLA » car actuellement «  les services proposés par les opérateurs n’ont à ce jour pas le même niveau d’intégration dans le circuit de prévention territoriale selon les départements 

Instaurer un binôme TLA/professionnels de santé

L’objectif est que les aides à domicile, les médecins et les équipes hospitalières puissent utiliser la ligne de téléassistance comme interface pour partager des informations sur la santé de l’abonné. Cela suppose de s’entendre sur le partage d’informations et de sécuriser le partage des données patients. Un tel service d’accompagnement serait à expérimenter, en s’appuyant sur l’expérience de certains sites (Val-de-Marne, Marseille).

Créer un numéro vert départemental

« Autonomie info service », grâce aux plateaux téléphoniques de TLA

Le standard téléphonique du numéro vert serait hébergé par les opérateurs de TLA, sous réserve que les "téléassisteurs" bénéficient d’une formation pour rediriger les appels des personnes âgées ou des aidants vers les professionnels compétents. Les informations dont ils disposent seraient partagées avec les CCAS et les départements, « afin de faciliter la détection des habitants les plus fragiles et de mieux les accompagner par la suite, notamment en déclenchant d’éventuelles prises en charge en fonction du risque perçu ».

Faire contribuer les téléassisteurs à Mon Espace Santé

À ce jour, les téléassisteurs ne sont pas inclus dans le déploiement de Mon espace santé, alors qu’ils disposent de données déterminantes dans la détection et l’évolution des fragilités des personnes âgées à leur domicile.

La téléalarme d’un abonné pourrait être reliée à son espace santé en ligne, avec son autorisation. Chaque déclenchement d’alarme sera enregistré dans le profil de l’abonné et accessible aux professionnels de santé qui, lors de leurs interventions au domicile ou de leurs consultations, auraient accès à cet historique. Cette traçabilité serait également utile à l’usager et aux aidants.

L’expérimentation en cours pour permettre aux intervenants à domicile d’entrer leurs données sur Mon Espace Santé pourrait servir d’exemple à une expérimentation avec les téléassisteurs, après leur homologation.

[annuaireOrga=197507]

Publié le mercredi 24 janvier 2024 à 08h00

Cyber
Etablissements
Europe
Femtech
International
IOT
PSY
Universite

Talents de la e-santé 2024 : Aalia.tech, RDK et Up and space Martinique parmi les 9 lauréats

Une flûte connectée pour la rééducation respiratoire (Lorio), une application qui facilite la communication entre un praticien et un patient ne parlant pas la même langue (Aalia.tech), ou encore un outil à destination des professionnels de santé leur donnant accès aux dernières connaissances disponibles sur les maladies rares (RDK)... 9 projets viennent d'être désignés lauréats de l'édition 2024 des Talents de la e-santé.

L'annonce a été faite lors de la Journée nationale de l'innovation du numérique en santé, organisée le 18 janvier 2024 par l'Agence du numérique en santé (ANS) et la Délégation ministérielle au numérique en santé (DNS). Ce concours, lancé par les deux institutions en 2020, a pour but de « valoriser le caractère remarquable (dans la conception, le développement, le déploiement ou l’impact) » de projets innovants portés par des professionnels de santé, des établissements de santé, des structures médico-sociales, des organismes de formation, des industriels ou des institutionnels.

Les 9 talents de la e-santé 2024

Lors de cette édition, les candidats avaient la possibilité de postuler dans l'une des 8 catégories proposées (contre 10 lors de la dernière édition). Un prix "coup de cœur du public" a aussi été remis pour l'occasion, ce qui porte le nombre des lauréats à 9 : 
• prix de la cybersécurité : NouVey porté par l'ARS de La Réunion et le GCS Tesis ;
• prix de l'éthique du numérique en santé : E-medicom ; 
• prix de l'innovation numérique en prévention : Lorio développé par Happlyz Medical ;
• prix de l'innovation numérique dans le secteur médico-social : Terapace porté par le laboratoire HAVAE (Handicap, Activité, Vieillissement, Autonomie, Environnement) de l'université de Limoges ;
• prix de l'innovation numérique en ville : RDK porté par Orphanet (Inserm), As we know et Tekkare ;
• prix de l'innovation numérique à l'hôpital : Aalia.tech ;
• prix du partage numérique aux patients : Up and space Martinique ;
• prix de la formation et de la sensibilisation : Akivi.fr ;
• prix "coup de cœur du public" : P4DP piloté par un consortium de 6 acteurs dont le Health Data Hub et le CHU de Rouen. Ce projet concourait à la base dans la catégorie "innovation numérique en ville".

📌 Dans cet article, Health & Tech Intelligence présente les 9 lauréats des Talents de la e-santé 2024.

Présentation des 9 lauréats

[slider=197126]

[annuaireOrga=197143]

[annuaireOrga=197144]

Publié le vendredi 19 janvier 2024 à 08h00

Cancero
Cyber
Efficience
Etablissements
Europe
Femtech
Financeurs
International
IOT
Mutuelles
Pilotage
PSY
Syndicats
Universite

D4Evolution (Dedalus) : IA, valorisation des données et Command Centers au programme (25/01)

Excellence opérationnelle, apport de l'intelligence artificielle (IA) au diagnostic anapath et innovation dans le soin, des sujets qui seront au cœur du forum D4Evolution 2024, organisé par Dedalus France. Prévue pour le jeudi 25 janvier 2024 au Novotel centre tour Eiffel, Paris, cette 6e édition promet une journée riche en réflexion et partage d'expérience, à travers un grand nombre de conférences et tables rondes.

Au programme, des discussions approfondies sur la transformation numérique en santé, mettant l'accent sur le pilotage stratégique et opérationnel des établissements de santé par la donnée. Des dizaines d'intervenants, dont Andréa Fiumicelli, chairman de Dedalus group, partageront leurs visions et expériences.

Plus de 25 ateliers thématiques (accessibles sur inscription préalable) seront animés par des experts de Dedalus et ses partenaires, dont Amazon web services (AWS), Bow medical, Conex, Koki, PharmIA et Vidal.

🔴👉 Les inscriptions à l'événement sont ouvertes sur ce lien.

[agenda=196830]

Le programme


Matinée : conférences plénières en amphithéâtre

▶︎ 08:30 - 08:55 - Café de bienvenue Trocadéro - Salle de restauration

▶︎ 09:00 - 09:30 - Interview croisée - Stratégie et vision : Echanges entre la direction générale Dedalus France et la direction du groupe Dedalus.

Avec Andrea FIUMICELLI, Chairman Dedalus Group, Frédéric VAILLANT et Guillem PELISSIER de la Direction générale France. 

▶︎ 09:30 - 09:55 - Libérez la puissance du pilotage des processus par la donnée avec le Command Center : Le rôle de ces «tours de contrôle » renforcées par IA pour devenir des véritables jumeaux numériques d’organisation.

▶︎ 09:55 - 10:15 Améliorer les soins et la gestion des opérations hospitalières grâce à l'innovation numérique : Le cas de l'hôpital Gregorio Marañón à Madrid

Avec Manuel Pérez Vallina, DSI de l'hôpital Gregorio Marañón. 

▶︎ 10:15 - 10:50 - Pilotage de la performance économique de l’hôpital

Avec Veronique REMY, Medecin DIM - Centre hospitalier de Cahors

▶︎ 10:50 - 11:10 - Pause et Visite de l'exposition

▶︎ 11:10 - 11:40 - Pourquoi le CHU Toulouse fait appel au centre de service Dedalus pour transformer son DPI vers Care4U ? Retour d'expérience du CHU Toulouse.

Avec Nicolas DELAPORTE, Directeur des services numériques - CHU Toulouse

▶︎  11:40 - 12:10 - GHT Artois : retour d’expérience sur l’organisation et la mise en œuvre d’un projet DPI de GHT. 

Les points qui seront abordés incluent : 

➔ La phase de construction du projet avec des représentants des 4 établissements et une équipe référente ;

➔ les opérations de sensibilisation des utilisateurs finaux par l’équipe référente ;

➔ la réception des modules « Care4U » par les utilisateurs finaux ;

➔ la cohérence avec le projet médical de GHT.

▶︎ 12:10 - 12:30 - Protéger les données des patients depuis l'infrastructure jusqu'aux services d'IA générative dans le cloud.

Avec Mathieu JEANDRON, responsable des technologies secteur public France - AWS

▶︎ 12:30 - 12:50 - L’IA générative pour améliorer l’expérience et la relation médecin-patient. 

Avec Pierre Meyblum, directeur Partenariats - Microsoft + Nuance et Arnaud Wilmet, CMIO - Microsoft + Nuance.

Les thèmes abordés seront : 

➔ IA conversationnelle et générative Microsoft + Nuance ;

➔ ambitions du partenariat Dedalus/Nuance autour de DAX Copilot ;

➔ démo DAX Copilot.


Après-midi : ateliers thématiques

Plusieurs ateliers auront lieu pendant l'après-midi, au choix sur inscription préalable, notamment lesquels :

Apport de l’IA dans l’élaboration du diagnostic en Anapath, animés par :

  • Romain DRUGEON ; Ingénieur Avant-Vente - Dedalus

  • Nicolas ROUSSET ; Directeur produit Anapath - Dedalus

Valorisez les données de votre établissement avec le réseau européen Trials4Care, animé par :

  • Alexandra KIPPER ; Responsable business développement Life Sciences - Dedalus

Innover avec AWS : culture de l’innovation, briques technologiques et services dédiés aux acteurs de la santé, animé par :

La gestion des lits à l’échelle de l’établissement et au-delà, animée par :

  • Alexandre BOSLE ; Product Manager ERP PAS - Dedalus

  • Yves POIRIER ; Chef de produits - Dedalus

Boostez vos déploiements en toute sécurité et optimisez l'excellence opérationnelle, animés par :

  • Florence BRETON ; Responsable des Offres de Services - Dedalus

  • Guillaume REYNAUD ; Directeur des Relations Publiques - Dedalus

  • Céline COUTANT ; Responsable Coordination Transverse - Dedalus

Enjeux du pilotage stratégique et du controlling, animés par :

  • Céline LELEUX ; Product manager - Dedalus

  • Pascal GORA ; Chef de projet R&D BI - Dedalus

🔴👉 Le reste de la programmation peut être consulté sur ce lien

[annuaireOrga=197028]

Publié le jeudi 18 janvier 2024 à 08h00

Cancero
Cyber
Efficience
Etablissements
Europe
Femtech
Financeurs
International
IOT
Mutuelles
Pilotage
PSY
Syndicats
Universite

HAS : 5 recommandations pour les lieux et conditions d’environnement de la téléconsultation

"Elaborer des recommandations relatives au lieu où se situe l’usager lors de la réalisation d’une téléconsultation ou d’un télésoin, et aux conditions d’un environnement propice à la réalisation de cet acte" afin de "répondre aux besoins réels de la population et favoriser l’accès aux soins, notamment dans les territoires sous-médicalisés", c'est en ces termes qu'ont été formulées les ambitions des recommandations concernant les lieux et conditions d'environnement pour la réalisation d'une téléconsultation ou d'un télésoin, publiées par la Haute autorité de santé (HAS) à la demande de la Direction générale de l'offre de soin (DGOS).

Publiées le 8 janvier 2024 et soumises à consultation publique jusqu'au 22 janvier, ces recommandations viennent compléter les précédentes recommandations de la HAS sur la téléconsultation et le télésoin, qui ont respectivement été publiées en 2019 et 2021. Elles ont été commandées par la DGOS dans un contexte de croissance importante rapportée par l'Assurance maladie :
📌 plus de 9 millions de téléconsultations par an en France depuis 2021, soit environ 4 % du nombre total de consultations ;
📌 et un parc de cabines de télésoin de plus de 2 300 cabines actuellement, avec 1 209 nouvelles pharmacies d’officine qui s'en sont équipées en 2023.

Un environnement qui repose sur 3 lignes directrices 

Pour favoriser l’accès aux soins à tous les usagers du système de santé français (notamment les plus vulnérables qui ne seraient pas en mesure de recourir à la téléconsultation ou au télésoin sur leur lieu de vie ou ceux qui vivent dans des territoires où les ressources médicales ou soignantes sont insuffisantes), la HAS construit ces recommandations autour de 3 lignes directrices. Le déploiement de toute activité de téléconsultation ou de télésoin doit ainsi être conduit de manière à :

1️⃣ assurer la qualité et la sécurité des soins : respect de l’accessibilité égale aux soins, confidentialité des échanges et du secret médical, qualité des échanges par vidéotransmission, qualité du colloque singulier, sécurité de l’usager, maintien des conditions d’hygiène, recommandations ordinales, libre choix par l’usager de son professionnel de santé... ;
2️⃣ favoriser l’accès aux soins ;
3️⃣ préserver les ressources médicales et soignantes en évitant "toute dérive commerciale".

La nécessité de l'accompagnement de l'usager

Afin d'assurer la qualité et la sécurité des soins pour les usagers, la HAS recommande 5 actions : 

1️⃣ l'implantation d’un équipement de téléconsultation ou de télésoin doit répondre à un besoin de soins à l’échelle du territoire et la HAS recommande sa régulation à l’échelle du territoire ;
2️⃣ le lieu d’implantation d’un équipement de téléconsultation ou de télésoin doit garantir l’accessibilité et la qualité des soins ; 
3️⃣ les conditions matérielles et d’environnement de la téléconsultation ou du télésoin doivent garantir la qualité de la prise en charge ;
4️⃣ l’implication des intervenants doit favoriser la qualité des échanges 
5️⃣ l’usager doit être accompagné dans son parcours de soins.

[annuaireOrga=196708]

Publié le lundi 15 janvier 2024 à 08h00

Cyber
Etablissements
Europe
Femtech
International
IOT
PSY
Universite

L’ANS et la DNS organisent la journée nationale de l’innovation en santé numérique (18/01/24)

Numérique et santé mentale, utilisation secondaire de la donnée, enjeux du European Health Data Space (EHDS) ou encore la nouvelle feuille de route du grand défi dispositifs numériques pour bien vieillir... Autant de sujets qui seront traités lors de la journée nationale de l’innovation en santé numérique, organisée par le ministère de la Santé et de la Prévention, l'Agence du numérique en santé (ANS) et la Délégation ministérielle au numérique en santé (DNS), qui se tiendra le 18 janvier 2024 au Beffroi de Montrouge (Hauts-de-Seine), en présentiel et en distanciel.

Cette journée nationale sera aussi l'occasion de célébrer :
📌 les 2 ans de la stratégie d’accélération "Santé numérique" du plan France 2030 qui a permis de "récompenser plus de 100 lauréats (entreprises, universités, laboratoires de recherche…) pour près de 265 millions d'euros d’engagement" ;
📌 les 3 ans du guichet national de l’innovation du numérique en santé, G_NIUS, qui est également "un outil essentiel dans l’orientation, l’information, et la mise en relation de l’ensemble des acteurs de la e-santé".

Remise des prix des "Talents de la e-santé" 

Cette journée se clôturera par la remise des prix des "Talents de la e-santé", l'appel à candidature (AAC) organisé depuis 2020 et qui a pour but de "valoriser le caractère remarquable (dans la conception, le développement, le déploiement ou l’impact)" de projets portés par les acteurs de la santé en France. 

Pour cette édition, les prix se décomposent en 8 catégories :
• prix de la cybersécurité ;
• prix de l'éthique du numérique en santé ; 
• prix de l'innovation numérique en prévention  ;
• prix de l'innovation numérique dans le secteur médico-social ;
• prix de l'innovation numérique en ville ;
• prix de l'innovation numérique à l'hôpital ;
• prix du partage numérique aux patients ;
• prix de la formation et de la sensibilisation.

👉 Les inscriptions à l'événement sont d'ores et déjà ouvertes et accessibles via ce lien.

[agenda=196526]

Programme : 

[photo=196527]

[photo=196528]

Publié le jeudi 11 janvier 2024 à 08h00

Cancero
Cyber
Efficience
Etablissements
Europe
Femtech
Financeurs
International
IOT
Mutuelles
Pilotage
PSY
Syndicats
Universite

Les grandes tendances de la e-santé 2024 : femtech, IA et prévention au programme (30/01, Paris)

Les Femtech, la prise en charge anticipée numérique (Pecan), les innovations présentées au CES 2024, l'intelligence artificielle (IA) et son impact dans le secteur, ou encore la prévention numérique font partie des sujets qui seront abordés lors de la conférence annuelle "les grandes tendances de la e-santé 2024" est organisée par l'agence de communication en santé, Interaction Healthcare, qui se déroulera le 30 janvier 2024 à Station F. L'événement sera suivi par le "dîner de la e-santé" au cours duquel se réuniront plus de 350 acteurs de l'écosystème "pour échanger sur le développement du secteur de la health tech et son impact sur le système de santé".

Au-delà des conférences et des tables rondes abordant les sujets des tendances de la e-santé, l'événement sera aussi composé de plusieurs ateliers sur l'IA, la prévention numérique, la simulation augmentée et la télémédecine.

Ces conférences et ces ateliers seront animés par différents représentants du secteur : 
Emmanuel Bacry, directeur scientifique du Health Data Hub (HDH) ; 
Virginie Gervaise, présidente de Philips France ;
David Sainati, co-responsable du numérique en santé à la Délégation ministérielle au numérique en santé (DNS) ; 
Lise Alter, directrice générale de l'Agence de l'innovation en santé (AIS) ;
Dominique Pon, directeur général de La Poste "santé & autonomie"
Yann Bubien, directeur général du CHU de Bordeaux.

Remise des prix du concours d'innovation "acteurs du diabète"

Les 10 finalistes de la deuxième édition du concours d'innovation "acteurs du diabète" présenteront leur projet/solution devant les membres du jury. Pour rappel, le concours porté par Novo Nordisk, en collaboration avec l’association Aide aux jeunes diabétiques et Radio public santé, a pour objectif de "soutenir le développement de solutions innovantes ou approches créatives permettant de prévenir ou de prendre en charge plus efficacement le diabète et ses complications".

Le "prix du jury" permettra à un candidat d'obtenir une dotation d'un montant de 30 000 euros, tandis que le "prix coup de coeur" (nouveauté de cette seconde édition) est doté d'un montant de 20 000 euros.

👉 Les inscriptions à l'événement, sur place et à distance, ainsi qu'au dîner de la e-santé sont accessibles via ce lien.

Programme : 

Conférences : 

[photo=196267]

[photo=196268]

[photo=196269]

[photo=196270]

[photo=196271]

Ateliers : 

[photo=196272]

[photo=196273]

[annuaireOrga=196410]

Publié le mercredi 10 janvier 2024 à 08h00

Cancero
Efficience
Europe
Financeurs
Mutuelles
Pilotage
PSY
Syndicats
Lire la suite
membres-icon

Derniers membres

mayssa.mehri... inscrit il y a 3 semaines
pierre.chapo... inscrit il y a 3 semaines
fjb@troover.com inscrit il y a 3 semaines et 6 jours
amin.ben.has... inscrit il y a 3 semaines et 6 jours
Qiaoli Vrinat inscrit il y a 1 mois
aminebenhassena inscrit il y a 1 mois et 1 semaine
mrabet sirine inscrit il y a 1 mois et 2 semaines
wissem hamza inscrit il y a 2 mois
confiance-icon

Ils nous font confiance

Jean François Pomerol
CEO

« Tribun Health est l’un des leaders en matière de solutions de pathologie numérique pour les établissements de santé publics et privés et l’environnement / organisations pharmaceutiques. Le décryptage de l’actualité numérique santé au sein de l’écosystème est un relais majeur pour comprendre, accompagner et développer nos activités tant au niveau institutionnel qu’au niveau des établissements (réseau des DG / DSI / CME

Dr Charlotte Garret
Directrice Médicale

« L'hebdo Health&Tech est un excellent support d'informations en termes d'actualités dans le domaine de la santé numérique, de l'IA, de la veille réglementaire... L'hebdo s'intéresse aux actualités françaises mais aussi internationales, ce qui permet d'avoir une vision globale des innovations en santé dans les domaines du digital et du numérique. Cela nous permet, au sein du LAB innovation chez Santéclair, d'être toujours informés des nouveaux acteurs du marché et des actualités dans ce domaine en perpétuel évolution ».

Aurélien Pécoul
Acting Director & open innovation manager

« En tant qu'acteur clé de l'industrie pharmaceutique, nous avons eu le privilège de collaborer avec Care Insight pour nos besoins en veille stratégique et en conseil dans le domaine de la santé numérique. Leur expertise, leur engagement et leur intégration au sein de l'écosystème de la santé numérique sont des atouts essentiels pour nous permettre d'accéder à une information de qualité. Leur capacité à fournir des panoramas détaillés, des benchmarks précis des solutions numériques et à définir des axes d'opportunités nous permet de mieux comprendre le paysage numérique de la santé en constante évolution et de formuler des stratégies de développement pertinentes. »

Arnaud Houette
CEO

« Extens est en France l’un des fonds majeurs d'investissement dédié aux éditeurs de logiciels de santé. A ce titre, Care Insight nous permet, par le service de veille HealthTech Intelligence, de comprendre les segments en évolution et accompagner nos stratégies d’investissement ciblées. Une très bonne source d’information fiable et pertinente ».

Pascal Dussert
Directeur Europe sale

“Care Insight est fédérateur d’innovations permettant d’accélérer l’émergence de projets d’envergure en s’appuyant sur son vaste réseau d’experts cliniques, institutionnels et industriels »

events-icon

Événements

Revivez les meilleurs moments !

Retrouver en image le Health&Tech Summit 2023 consacré aux cas d’usages concrets de l’IA et de la Data en Santé.