Modes de financements

Recherche hospitalière : l’Académie de médecine propose une réforme des financements

Améliorer l’efficacité du financement de la recherche hospitalière en France : l'Académie nationale de médecine, propose une réforme des financements de la recherche hospitalière, « très attendue par l’ensemble des chercheurs et des cliniciens », à travers les missions d’enseignement, de recherche, de référence et d’innovation (Merri).

Publié le lundi 04 mars 2024 à 17h25

Recherche

Télésurveillance : Abbott annonce un partenariat avec la plateforme myDiabby Healthcare

Offrir une solution de suivi innovante aux personnes atteintes de diabète équipées du système FreeStyle Libre 2 commercialisé par Abbott : c'est dans cette optique que le géant américain des dispositifs médicaux étend son expertise dans la surveillance en continu du diabète à travers son nouveau partenariat avec la start-up parisienne myDiabby Healthcare, spécialisée dans le suivi du diabète de type 1, de type 2 et gestationnel.

La plateforme de télésurveillance développée par myDiabby est utilisée par un vaste réseau francophone composé de centaines de centres hospitaliers universitaires (CHU), centres hospitaliers (CH), cliniques et médecins de ville interconnectés. Les patients s'y inscrivent mensuellement pour bénéficier d'un suivi médical à distance, étendu sur l'ensemble du territoire.

Une remontée de données automatisée

"L'entrée dans le droit commun de la télésurveillance pour les patients français est une innovation unique en Europe et constitue un élément supplémentaire pour renforcer la prise en charge personnalisée et le suivi des patients", déclare Philippe Emery, directeur général de la division Diabète d'Abbott en France. Grâce l'intégration transparente des données entre le système FreeStyle Libre 2 et la plateforme myDiabby, facilitant une prise en charge proactive et personnalisée des patients, ce partenariat marque une étape majeure dans l'engagement d'Abbott envers l'interopérabilité de ses systèmes.

Pour Anastasia Pichereau, présidente de myDiabby Healthcare, cette alliance permettra aux professionnels de santé de "compter sur des systèmes automatisés de remontée de données médicales afin d’assurer le suivi par télésurveillance de leurs patients", dans le cadre de la prise en charge par l’Assurance maladie.

Une synergie bénéficiant aux diabétiques

L'essence de cette collaboration réside dans la synergie entre la technologie de pointe d'Abbott et l'expertise télémédicale de myDiabby. Une offre plus complète et novatrice voit ainsi le jour pour les patients atteints de diabète et équipés du dispositif FreeStyle Libre 2.

L'écosystème digital FreeStyle Libre permet aux patients de partager automatiquement et de manière sécurisée leur profil glycémique complet avec leur médecin, aussi bien lors des consultations qu'entre deux rendez-vous, via l'application FreeStyle LibreLink sur la plateforme LibreView.

[annuaireOrga=197412]

[annuaireOrga=197413]

Publié le jeudi 25 janvier 2024 à 08h00

Interopérabilité : Philips cède ses solutions à Founda Health

La vente par Philips de sa gamme Philips Interoperability Solutions à la start-up néérlandaise Founda Health vient d'être confirmée, le 15 janvier 2024. Les conditions de cette opération n’ont pas été détaillées. Les logiciels d’interopérabilité de Philips visent à répondre aux différents défis informatiques rencontrés par le système de santé avec du "streamlining", soit par l'optimisation des flux et l'amélioration de la collaboration entre les établissements en facilitant le partage de leurs données.

Pour Founda Health, cette acquisition est "une étape logique pour une nouvelle infrastructure data de santé permettant d’innover et de placer le soin du patient au-dessus de tout". De son côté, Philips affirme que son expertise a bénéficié à de nombreux établissements de santé, favorisant des systèmes d’information connectés, en boostant leur efficacité pour améliorer la qualité des soins.

Founda Health renforce sa présence à l'international

L’acquisition de Philips Interoperability Solutions repositionne Founda Health sur sur le marché international de l'interopérabilité. La start-up, qui a pour ambition de construire une infrastructure data à la fois moderne, quantifiable, et rentable, souhaite fusionner la solution de Philips et la sienne, puis y ajouter des nouvelles fonctionnalités.

La plateforme de Founda Health "facilite la communication entre des solutions digitales nouvelles et des systèmes IT existants, incluant la technologie de Philips". Elle favorise ainsi l’échange de données médicales entre les différents offreurs de soins.

Une solution plus complète 

Founda Health se transforme en une solution data complète qui garantit la fiabilité et l'accessibilité des données tout au long de "la chaîne de santé". Sa plateforme intégrée réduirait "le volume de travail des professionnels de santé et des équipes IT", leur permettant ainsi de se consacrer l'amélioration de la qualité des soins, ceci en :
📌 en facilitant la connectivité entre les systèmes informatique de santé ;
📌 en améliorant les opérations ;
📌 en consolidant les différents standards de data en un seul API (Application Programming Interface).

Elle permet également aux applications de santé à se connecter à un système EHR (Electronic Health Record) international, pour une classification et une expansion de la donnée. La démarche de l'entreprise va dans le sens d'une "implémentation de nouveaux modèles de collaborations" pour rendre la data plus disponible et son usage optimal, deux facteurs essentiels "pour un écosystème santé prêt à affronter les défis du futur".

[annuaireOrga=197249]

[annuaireOrga=197250]

Publié le mercredi 24 janvier 2024 à 08h00

USA : XRHealth et Amelia Virtual Care fusionnent pour promouvoir l’usage de la VR en santé mentale

Créer une plateforme thérapeutique puissante de "réalité étendue", pour "des expériences immersives de soins de santé", c'est l'ambition affichée par XRHealth et Amelia Virtual Care qui viennent d'annoncer leur fusion, lors du CES 2024 (du 8 au 11 janvier 2024).

40 M$ levés au total par XRHealth

La nouvelle plateforme a obtenu un financement de 6 millions de dollars par Asabys Partners et NOVA Prime Fund. Ainsi, au total, XRHealth aura levé plus de 40 millions de dollars. Créée en 2016 XRHealth avait levée 7 millions de dollars en 2020 et 10 millions en 2022 afin d'étendre son traitement dans le metaverse.

Cette dernière levée de fonds marque l'achèvement de la fusion des deux sociétés, et sera utilisée pour :
● soutenir la croissance de l'entreprise ;
● créer un "clinicien virtuel" basé sur l’IA qui pourra dispenser des soins de santé mentale et physique ;
● faciliter l'accès à la santé mentale.

Une offre de VR pour les établissements de santé

La société XRHealth, basée à Boston, propose une technologie de réalité virtuelle (VR) et de réalité augmentée, agréée par la FDA, afin de traiter à domicile les patients atteints :
📌 de douleurs chroniques ;
📌 d'anxiété ;
📌 de fibromyalgie ;
📌 et de démence.

L'entreprise vend sa technologie aux hôpitaux et aux centres de rééducation. Elle gère également ses propres cliniques virtuelles qui comprennent des cliniciens, des kinésithérapeutes, des ergothérapeutes, des travailleurs sociaux et des psychologues.

Une offre complète de soins personnalisés et à distance

De manière plus générale, XRHealth propose : 
➡️ des solutions de télémédecine en VR : Ces applications permettent aux professionnels de la santé d'interagir avec les patients à distance, en utilisant des environnements virtuels pour des consultations et des suivis médicaux ;
➡️ de la réadaptation virtuelle : cela inclut des programmes de rééducation pour les patients souffrant de divers troubles physiques, en utilisant la réalité virtuelle comme outil de stimulation et de motivation ;
➡️ une plateforme numérique : elle permet aux professionnels de la santé de prescrire et de suivre des applications de réalité virtuelle pour leurs patients - elle pourrait aussi être utilisée pour personnaliser les traitements en fonction des besoins individuels.

Un objectif de 500 000 thérapies en VR

Pour compléter son offre, XRHealth organise également des groupes de soutien virtuels, où les patients présentant des conditions similaires peuvent se connecter de manière anonyme et à distance avec des médecins de premier plan qui modèrent le groupe. De son côté, Amelia Virtual Care, avec plus de 140 environnements virtuels, aide les thérapeutes à élaborer des séances de psychoéducation avec les patients.

En travaillant à l'unisson, les deux organisations prévoient ainsi :
• de développer plus de 500 000 thérapies en réalité virtuelle ;
• de traiter plus de 25 000 patients ;
• et d'embarquer plus de 2 500 cliniciens d'ici à la fin de l'année.

[annuaireOrga=197327]

[annuaireOrga=197136]

Publié le mardi 23 janvier 2024 à 08h00

USA : Uber Health et Socially Determined s’associent pour exploiter les déterminants sociaux de santé

Permettre aux payeurs et aux prestataires d'identifier, d'engager et d'aider les bénéficiaires vulnérables de Medicaid et Medicare Advantage pour obtenir de meilleurs résultats de soins, c'est l'ambition affichée par Uber Health et la société d'analyse des risques sociaux Socially Determined, qui viennent d'annoncer leur nouvelle collaboration, lors de la conférence JPM Healthcare (San Francisco, du 8 au 11 janvier 2024).

Grâce à l'accès aux données sur les payeurs et les dossiers d'éligibilité des patients, les prestataires pourront bientôt déployer en toute confiance des services susceptibles d'être couverts par l'assurance.

Le modèle économique d'Uber Health continue d'évoluer

Socially Determined, qui figure parmi les 15 lauréats de Fierce Healthcare en 2022, a créé une plateforme d'information sur les risques sociaux, SocialScape, qui aide les payeurs, les entreprises et les prestataires à suivre les risques sociaux pour savoir y faire face.

De son côté, la plateforme Uber Health contribue à une coordination transparente des prestations en permettant :
➡️ l'accès au transport ;
➡️ la livraison d'ordonnances ;
➡️ et la livraison de produits de consommation et pharmaceutiques en vente libre.

Ce partenariat s'appuie sur l’évolution du modèle économique d'Uber Health qui, l'année dernière, a décidé d'étendre son champ d'action dans le domaine de la santé. Plus de 3 000 organismes de santé utilisent déjà Uber Health pour coordonner leurs prestations complémentaires.

Analyser les risques sociaux pour mieux les prévenir

"Depuis des années, nos clients payeurs et prestataires utilisent nos analyses de risques sociaux pour mieux comprendre et relever les défis auxquels leurs membres et patients sont confrontés au quotidien. Aujourd'hui, nous avons mis au point des modèles analytiques spécialement conçus pour les principales prestations d'Uber Health, qui permettent d'identifier immédiatement les personnes qui ont le plus besoin de chaque prestation", a déclaré Trenor Williams, cofondateur et PDG de Socially Determined, dans un communiqué.

L'objectif sera donc pour les deux sociétés :
📌 d'identifier précisément les personnes dans le besoin ;
📌 d'aligner les prestations disponibles sur les membres éligibles ;
📌 d'améliorer l'accès aux soins de santé et aux ressources alimentaires ;
📌 d'améliorer l'état de santé des patients et les résultats des soins.

[annuaireOrga=197041]

[annuaireOrga=197040]

Publié le vendredi 19 janvier 2024 à 08h00

Maladies chroniques : Amazon collabore avec Omada Health pour lancer de nouveaux programmes de santé

Le "Health Condition Programs" est le nouveau programme de santé d'Amazon qui permettra à ses clients d'accéder aux prestations de santé numériques proposées par leur employeur ou leur assureur. Annoncé lors de la conférence JPM Healthcare tenue du 8 au 11 janvier 2024 à San Francisco, cette initiative sera menée en collaboration avec l'entreprise Omada Health, experte de la gestion des soins chroniques.

Fondée en 2011, la société Omada s'est d'abord spécialisée dans la gestion du prédiabète, mais ses services n'ont pas tardé à évoluer pour inclure l'aide à la gestion d'autres pathologies.

Facilité l'accès aux services numériques de santé

L'objectif affiché par Amazon est de "permettre aux individus d'accéder à des outils de santé numériques qui peuvent les aider à gérer des maladies chroniques" telles que :
📌 le diabète ;
📌 le prédiabète ;
📌 l’hypertension artérielle.

"Amazon veut permettre aux gens d'être plus facilement en bonne santé et de le rester, et pour ce faire, il faut faciliter la découverte des produits, des services et des professionnels qui peuvent les y aider. De nombreuses personnes ne sont pas conscientes des prestations de santé auxquelles elles ont droit, qui sont généralement gratuites ou subventionnées par leur employeur ou leur régime d'assurance", a déclaré Aaron Martin, vice-président chargé des soins de santé chez Amazon, dans un communiqué. 

Dans la continuité de cette initiative la multinationale a également déclaré avoir l'intention d'étendre ses programmes en s'associant à d'autres entreprises de la e-santé.

Le Health Condition Programs : un service innovant 

Grâce au nouveau service proposé par Amazon, les utilisateurs pourront "vérifier le statut de leur couverture, postuler des programmes et gérer leur maladie chronique". L'entreprise indique que, "si un utilisateur est couvert pour des programmes de santé spécifiques par le biais de son plan de santé ou de son employeur", il peut avoir accès à :

  • des appareils connectés ;
  • une équipe de soins personnels ;
  • un coaching de santé ;
  • et une planification diététique...

Cette offre vise à faire connaître les programmes cardiométaboliques d'Omada et à augmenter le nombre d'inscriptions pour les plus de 1 900 employeurs et régimes de santé clients d'Omada, représentant plus de 20 millions de membres éligibles. Une approche innovante qui ouvre la voie à un avenir où la technologie rendra les patients autonomes, en les mettant en contact avec les ressources dont ils ont besoin pour gérer efficacement les maladies chroniques.

Plusieurs projets en santé déjà lancés par Amazon

En 2019, le géant américain du numérique avait déjà lancé Amazon Care, une clinique virtuelle destinée à ses propres employés, qui avait finit par fermer ses portes car, selon Neil Lindsay, vice-président principal d'Amazon Health Services, le service de télésanté n'était "pas une offre suffisamment complète pour les grandes entreprises clientes que nous avons ciblées, et n'allait pas fonctionner à long terme."

La même année, Amazon Clinic a été lancée, une plateforme de soins virtuels destinée à la gestion des affections courantes, notamment : 

  • la perte de cheveux ;
  • les brûlures d'estomac ;
  • l'acné ;
  • les pellicules ;
  • les allergies saisonnières, etc.

En 2022, Amazon a également annoncé la signature d'un accord définitif pour l'achat de One Medical pour 3,9 milliards de dollars.

[annuaireOrga=197095]

[annuaireOrga=197094]

Publié le jeudi 18 janvier 2024 à 08h00

Point of care : Roche acquiert LumiraDx’s (295 M$) et enrichit son portefeuille de diagnostic

Un accord définitif d'acquisition par Roche de certaines parties du groupe LumiraDx liées à sa technologie innovante de point of care (POC) a été conclu pour un montant de 295M$. Un paiement supplémentaire pouvant atteindre jusqu'à 55 M$ est également prévu, il sera destiné à financer les activités de la plateforme technologique jusqu'à finalisation de l'acquisition prévue pour juin 2024. La vente de LumiraDx à Roche s'inscrit dans un processus de revue stratégique de la société, annoncé il y a plusieurs mois.

Promouvoir les tests de diagnostic sur les lieux de soins

La solution que propose LumiraDx, intègre diverses modalités de diagnostic au sein d'une seule plateforme et viendra enrichir la gamme de produits du groupe suisse dans les domaines de la chimie clinique, de l'immunochimie, de la coagulation, de l'obésité, ainsi que dans divers domaines pathologiques. Le portefeuille de LumiraDx comprend notamment un test HbA1c marqué CE et utilisé avec sa plateforme POC, qui fournit des résultats en moins de sept minutes.

Roche a pour objectif d'étoffer son catalogue de produits de diagnostic sur les lieux de soins, afin de fournir davantage de tests à domicile, dans les pharmacies ou dans les cabinets médicaux. Cela lui permettra de disposer d'une large gamme de tests immunologiques et de chimie clinique, qui pourraient "être complétés à l'avenir par d'autres tests à haute valeur médicale", annonce le laboratoire.

Une plateforme unique et connectée

La plateforme de LumiraDx embarque une "technologie intelligente, basée sur le cloud" qui "assure le transfert sécurisé et en temps réel des résultats" de l'instrument LumiraDx vers son "Connect Manager" ou vers le dossier du patient.

Cette offre logicielle propose des services cloud pouvant :

  • gérer et configurer à distance les instruments ;
  • afficher les résultats des tests ;
  • et simplifier la gestion des utilisateurs à partir d’un téléphone mobile, d’une tablette ou d’un ordinateur

Les résultats sont ensuite transférés "de l’instrument vers le dossier du patient via ou pas un middleware de biologie délocalisée".

[photo=196928]

LuminarDx en difficulté ces dernières années

LumiraDx s'était déjà fait un nom pendant les premières phases de la pandémie de Covid-19 en obtenant l'une des premières autorisations d'urgence de la FDA pour un test d'antigène. Au début de l'année 2021, les prévisions de revenus variant entre 600 millions et 1 milliard de dollars ont incité l'entreprise à se tourner vers les marchés publics par le biais d'une transaction SPAC de 5 milliards de dollars, mais quelques mois plus tard, la forte baisse de la demande de tests Covid a contraint LumiraDx à réduire de 2 milliards de dollars la valeur annoncée

En octobre dernier, LumiraDx a déclaré avoir reçu une notification du Nasdaq l'informant qu'elle serait radiée de la bourse après que le prix de son action a été inférieur à 1 dollar pendant 30 jours consécutifs. À l'époque, la société a déclaré qu'elle prévoyait de faire appel. Sa conformité avait également été mise en doute au mois de février précédent.

Les résultats financiers du deuxième trimestre 2023 de la société affichaient un chiffre d'affaires de 21 millions de dollars, contre 44 millions de dollars au cours de la même période de l'année précédente, dont 9,2 millions de dollars de ventes en dehors du Covid, contre une perte nette de près de 50 millions de dollars après dépenses.

Roche confirme son leadership sur le marché du diagnostic

Avant cette nouvelle acquisition et au-delà de son portefeuille en POC, Roche a réussi en 2023 à faire valider et mettre sur les marchés américain et européen plusieurs tests immunologiques permettant pour diverses pathologies :

  • en juin 2023, elle a obtenu l'autorisation 510(k) de la Food and Drug Administration (FDA) pour deux tests, à savoir les tests Elecsys beta-Amyloid (1-42) CSF II (Abeta42) et Elecsys Total-Tau CSF (tTau). Ces tests permettent de mesurer deux biomarqueurs de la pathologie d'Alzheimer, les protéines bêta-amyloïde et tau, chez les adultes âgés de 55 ans et plus ; 
  • en octobre 2023, la société a reçu un marquage CE pour son test immunologique Elecsys interleukine 6 (IL-6) à utiliser comme test de diagnostic pour la septicémie néonatale. Le test fournit une analyse quantitative de l'IL-6 dans le sérum et le plasma. Il dure 18 minutes et nécessite 18μL ou 30μL de sang ;
  • en novembre 2023, Roche a reçu de la FDA la désignation de dispositif révolutionnaire pour son test Elecsys de chaîne légère des neurofilaments. Ce test est destiné à détecter l'activité de la maladie chez les adultes, âgés de 18 à 55 ans, atteints de sclérose en plaques récurrente-rémittente ou secondairement progressive.

[annuaireOrga=196741]

[annuaireOrga=196740]

 

Publié le mercredi 17 janvier 2024 à 08h00

Lire la suite
membres-icon

Derniers membres

mayssa.mehri... inscrit il y a 2 semaines et 4 jours
pierre.chapo... inscrit il y a 2 semaines et 4 jours
fjb@troover.com inscrit il y a 3 semaines et 2 jours
amin.ben.has... inscrit il y a 3 semaines et 3 jours
Qiaoli Vrinat inscrit il y a 1 mois
aminebenhassena inscrit il y a 1 mois et 1 semaine
mrabet sirine inscrit il y a 1 mois et 1 semaine
wissem hamza inscrit il y a 1 mois et 4 semaines
confiance-icon

Ils nous font confiance

Jean François Pomerol
CEO

« Tribun Health est l’un des leaders en matière de solutions de pathologie numérique pour les établissements de santé publics et privés et l’environnement / organisations pharmaceutiques. Le décryptage de l’actualité numérique santé au sein de l’écosystème est un relais majeur pour comprendre, accompagner et développer nos activités tant au niveau institutionnel qu’au niveau des établissements (réseau des DG / DSI / CME

Dr Charlotte Garret
Directrice Médicale

« L'hebdo Health&Tech est un excellent support d'informations en termes d'actualités dans le domaine de la santé numérique, de l'IA, de la veille réglementaire... L'hebdo s'intéresse aux actualités françaises mais aussi internationales, ce qui permet d'avoir une vision globale des innovations en santé dans les domaines du digital et du numérique. Cela nous permet, au sein du LAB innovation chez Santéclair, d'être toujours informés des nouveaux acteurs du marché et des actualités dans ce domaine en perpétuel évolution ».

Aurélien Pécoul
Acting Director & open innovation manager

« En tant qu'acteur clé de l'industrie pharmaceutique, nous avons eu le privilège de collaborer avec Care Insight pour nos besoins en veille stratégique et en conseil dans le domaine de la santé numérique. Leur expertise, leur engagement et leur intégration au sein de l'écosystème de la santé numérique sont des atouts essentiels pour nous permettre d'accéder à une information de qualité. Leur capacité à fournir des panoramas détaillés, des benchmarks précis des solutions numériques et à définir des axes d'opportunités nous permet de mieux comprendre le paysage numérique de la santé en constante évolution et de formuler des stratégies de développement pertinentes. »

Arnaud Houette
CEO

« Extens est en France l’un des fonds majeurs d'investissement dédié aux éditeurs de logiciels de santé. A ce titre, Care Insight nous permet, par le service de veille HealthTech Intelligence, de comprendre les segments en évolution et accompagner nos stratégies d’investissement ciblées. Une très bonne source d’information fiable et pertinente ».

Pascal Dussert
Directeur Europe sale

“Care Insight est fédérateur d’innovations permettant d’accélérer l’émergence de projets d’envergure en s’appuyant sur son vaste réseau d’experts cliniques, institutionnels et industriels »

events-icon

Événements

Revivez les meilleurs moments !

Retrouver en image le Health&Tech Summit 2023 consacré aux cas d’usages concrets de l’IA et de la Data en Santé.