Acteurs clés

Création d’Enosium, nouvelle société spécialisée dans les services scientifiques pour l’industrie de la santé

Recherche clinique, affaires réglementaires, accès au marché et valorisation médico-économique... La stratégie d'Enosium Life Science se construit sur différents domaines d’expertise. La nouvelle entreprise française se donne pour mission d’accompagner les industries de la santé, de la conception d’un produit à sa commercialisation.

Publié le jeudi 04 avril 2024 à 18h27

Biotech
Pharma
Medicament

Note aux abonnés : meilleurs vœux pour 2024, reprise des publications, rétrospective 2023…

Chers abonnés,

Toute l'équipe de Health & Tech Intelligence vous souhaite une excellente année 2024, riche en innovations et en progrès.

L'année qui vient de s'écouler a été remplie de challenges et d'opportunités, mais aussi de réflexions, de décisions importantes et de nouvelles découvertes, dans le secteur de la santé numérique. C'est pourquoi, nous avons le plaisir de vous proposer cette semaine une rétrospective des faits marquants de 2023 avec, chaque jour, un article thématique récapitulant les informations clés de l'année concernant :
📌 les levées de fonds ;
📌 les tendances du marché ;
📌 les opérations réalisées ;
📌 les textes publiés et les nominations...

Nous vous remercions pour votre fidélité et restons mobilisés pour vous fournir les informations et les analyses les plus pertinentes autour de la santé numérique.

Bien cordialement,

L'équipe H&TI

Publié le lundi 08 janvier 2024 à 08h00

Cyber
Etablissements
Europe
Femtech
Financeurs
Formation
Institutions
International
IOT
Prevention
PSY
Syndicats
Universite

Note aux abonnés : bonnes fêtes de fin d’année, reprise des publications le 8 janvier 2024

Chers abonné(e)s,

L’équipe de Health & Tech Intelligence vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année : le rythme quotidien de publication reprendra dès le lundi 8 janvier 2024. D'ici là, la plateforme H&TI reste toujours accessible pour que vous puissiez consulter vos archives et base de données.

A la reprise du service, nous vous proposerons de retrouver en un clin d'œil les faits marquants du numérique en santé de l'année écoulée. Par ailleurs, nous vous réservons encore plus de contenus et de datas, pour la rentrée, avec une ligne éditoriale renforcée sur vos axes technologiques clés (ainsi que quelques autres surprises qui seront dévoilées le moment venu !).

Vous êtes de plus en plus nombreux et nombreuses à utiliser H&TI. Nous tenons à toutes et tous vous remercier chaleureusement pour votre fidélité : c'est ensemble que nous réfléchissons et que nous échangeons pour construire l'avenir du numérique en santé.

Nous vous souhaitons de passer de bonnes vacances et une très heureuse année 2024 !

A très bientôt,

L'équipe Health & Tech Intelligence, by Care Insight

🔴 H&TI reste ouvert pendant les fêtes, l'occasion de (re)découvrir :

  • tous les indicateurs (baromètres, panoramas, benchmarks, états des lieux, analyses data...) dans la rubrique « Data », tels que :
  • toutes les études scientifiques, françaises et internationales, sur les technologies health tech : rubrique « Étude » ;
  • les mouvements et nominations au sein de l'écosystème : rubrique "Mercato" ;
  • tous les entretiens menés avec des experts de leur domaine : rubriques "Entretien" ;
  • tous les dossiers sur des axes clés du numérique en santé et des événements majeurs du secteur : rubrique "Dossiers" ;
  • tous les rapports, bilans, textes réglementaires et autres documents clés recueillis auprès des acteurs publics et privés de l'écosystème, téléchargeables en un clic : rubrique "Références".

📌 Pensez à consulter notre section qui répertorie les appels à projets, appels d'offres et appels à manifestation d'intérêt centrés sur le numérique en santé :

📌 Nourrissez vos réflexions et connaissances sur un sujet précis en consultant les contenus H&TI associés via notre moteur de recherche avancée (ici).

Publié le vendredi 22 décembre 2023 à 08h00

Cyber
Etablissements
Europe
Femtech
Financeurs
Formation
Institutions
International
IOT
Prevention
PSY
Syndicats
Universite

Prévention : Bpifrance et ParisSanté Campus présentent les 20 start-ups de leur accélérateur

Spécialisées dans la gestion des données de santé et l'intelligence artificielle (IA), 20 start-ups ont été sélectionnées parmi 162 candidats, pour former la première promotion de l'accélérateur dédié à la santé préventive de PariSanté Campus, Bpifrance et leurs partenaires.

Dans le cadre de ce programme, les entreprises bénéficieront d'un accompagnement complet, couvrant :
🚀 la mise en conformité de leurs solutions de prévention ;
🚀 le renforcement stratégique de leurs cas d'usage ;
🚀 la précision de leur modèle économique et l'accès au marché.

L'écosystème de PariSanté Campus et le soutien de Bpifrance

Les 20 start-ups choisies bénéficieront, 9 mois durant :
➡️ d'une immersion dans l'écosystème de PariSanté Campus, composé de 80 start-ups et de 300 chercheurs et universitaires ;
➡️ du soutien financier de Bpifrance ;
➡️ d'un accès privilégié aux partenaires de ces deux entités, à savoir : l'Inserm, l'université PSL, Inria, le Health Data Hub, l'Agence du numérique en santé et l'Agence de l'innovation en santé.

Antoine Tesnière, directeur général de ParisSanté Campus, a tenu à rappeler que "depuis deux ans, PariSanté Campus s'engage à propulser la santé vers une nouvelle dimension et à positionner la France en tant que leader du numérique en santé".

Pour confirmer cet engagement, Antoine Tesnière a également annoncé l'organisation d'une deuxième promotion qui devrait être lancée l'année prochaine. Il a même évoqué la possibilité de reproduire un tel accélérateur pour d'autres enjeux, notamment ceux liés à la prédiction et à l'IA.

Un accompagnement en 3 étapes

Ce programme de 9 mois se déclinera en 3 phases :
1️⃣ la première étape vise à offrir aux lauréats une analyse approfondie de leur produit, de leur processus de développement, des besoins futurs, de la stratégie opérationnelle et des données disponibles afin de leur assurer un démarrage optimal ;
2️⃣ la seconde phase est subdivisée en 3 parties comprenant un accompagnement individuel basé sur les résultats de la phase d'évaluation, un accompagnement collectif sur les grands enjeux de réglementation, de stratégie et de sécurité, ainsi que des sessions de mentoring ;
3️⃣ la troisième et dernière étape est une phase de suivi et d’évaluation de ce qui a été mis en place pour pouvoir par la suite accompagner ces entreprises dans des levées de fonds ou dans la signature de contrats industriels.

L'enjeu de la valorisation des données

La valorisation des données est un des principaux enjeux de cet accélérateur, comme l'affirme le directeur de PariSanté Campus : "La protection et la valorisation des données font partie intégrante du programme de l’accélérateur qui prévoit d’acculturer les lauréats sur les enjeux de souveraineté, les risques liés aux données de santé et les outils qui permettent d’y répondre." A propos de la participation de Dassault Systèmes au programme, il précise que "les entreprises sont tout à fait libres de choisir les partenaires avec lesquels elles souhaitent collaborer sur ce sujet."

Du côté des start-ups, Emmanuelle Coulon, directrice des ventes et du marketing de la start-up rochelaise Numa Health, est du même avis : "La gestion des données constitue également un enjeu crucial pour nous. Numa Health collecte une quantité importante de données et souhaite bénéficier de conseils avisés sur la meilleure façon de les valoriser ", a-t-elle déclaré.

Des start-ups à fort potentiel

Les start-ups lauréates cumulent un total de 156 millions d'euros en levées de fonds et emploient en moyenne une vingtaine de collaborateurs. De plus, elles démontrent toutes un fort potentiel de développement, étant actives dans un des domaines d'intervention prioritaires en santé :

  • les maladies cardio-vasculaires ;
  • les maladies neurologiques et mentales ;
  • les troubles musculo-squelettiques (TMS) ;
  • la santé des femmes.

Elles déploient leurs actions sur 5 axes de prévention distincts : prévenir, aiguiller, dépister, éduquer et anticiper.

Les 20 start-ups sélectionnées

Cartographie des 20 start-ups sélectionnées par type de prévention :

[photo=195785]

Présentation des lauréats :

[board=195839]

[annuaireOrga=195765]

[annuaireOrga=195764]

Publié le jeudi 21 décembre 2023 à 08h00

Financeurs
Fonds
Formation
Institutions
NA
Prevention
PS
Syndicats

Silver éco : Viva Lab accompagne les start-ups dans le champ de la prévention et du vieillissement

Une application pour répondre aux besoins de mobilité de proximité des personnes âgées, un outil de lutte contre la surmédication, une solution de télé-ergothérapie et une plateforme numérique qui facilite la recherche de logements adaptés au handicap et à la perte d’autonomie : tels sont les 4 projets présentés lors d'une session dédiée au dernier Festival Silver Eco qui s'est tenu en septembre 2023.

A cette occasion, les 4 jeunes entrepreneurs, soutenus par Viva Lab, ont partagé leurs témoignages lors d'une table ronde autour de Frédérique Garlaud, directrice nationale de l’action sociale de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav).

En outre, afin d’ouvrir la « saison 2 » de l’accélérateur de la Cnav, le 16 novembre dernier s’est également tenu, à Ivry, le Demo Day Viva Lab 2023. L'occasion de présenter les 10 derniers projets accompagnés.

Quatre lauréats témoignent au festival Silver Eco

Les 4 entreprises en questions sont :
1️⃣ Atchoumest une solution de covoiturage, reposant sur un site internet, une application mobile et un centre d’appel, qui permet aux collectivités rurales de répondre aux besoins de mobilité de proximité, en particulier pour les personnes âgées ; les collectivités s’abonnent à la plateforme et le service est gratuit pour les habitants ;
2️⃣ Someo Solutions propose des solutions non-médicamenteuses adaptées à différents contextes et niveaux d'autonomie dans les domaines de la gestion de la douleur, de l’amélioration du sommeil et de la lutte contre l'anxiété, elle permet en particulier de lutter contre la surmédication des personnes âgées, surtout en institution ;
3️⃣ Merci Julie est une solution de télé-ergothérapie, à destination des personnes en situation de fragilité ou de perte d’autonomie ;
4️⃣ Toolib est une plateforme numérique qui facilite la recherche de logements adaptés à chaque handicap ou perte d’autonomie partout en France pour les vacances. L’algorithme Toolib-partner est aussi vendu en marque blanche à des opérateurs du tourisme.

La Cnav réunit des partenariats

Viva Lab est le dispositif d’accompagnement aux "projets innovants du bien-vieillir et du soutien à l’autonomie" de la Cnav, de la Banque des Territoires, de l’Agirc-Arrco, de la MSA et de France Active. Après deux ans d’existence, 21 projets et solutions sont déjà accompagnés au niveau national grâce à Viva Lab.

La mission de Viva Lab est de repérer les solutions innovantes correspondant aux besoins des seniors de demain. Pour soutenir l’innovation dans le champ de la prévention et du vieillissement, Viva Lab repère et accompagne des solutions technologiques, organisationnelles ou de service à fort potentiel et ayant déjà démontré la validité de leur concept (faisabilité, l’existence d’un marché, etc.).

La sélection des candidatures

Le processus de sélection s’adresse à tous les acteurs, pas seulement aux start-ups. Mais les entreprises candidates doivent pouvoir faire état d’une première expérience réussie, car Viva Lab ne se place aucunement dans le champ de l’incubation. Il n’est pas conçu et organisé pour cela. Il se positionne comme accélérateur de solutions innovantes.

Les candidatures sont adressées aux référents Viva Lab de chaque région, qui réalisent une première analyse avec l’aide de ses partenaires locaux. Après avoir été sélectionnées localement, les candidatures sont examinées au niveau national et font alors l’objet d’un diagnostic stratégique. Le diagnostic peut conduire à différer l’accompagnement pour une analyse plus approfondie. Lorsqu’un projet est retenu, il peut intégrer l’accélérateur et bénéficier du soutien Viva Lab.

Le processus d’accompagnement

Le plan d’accompagnement peut consister en un appui :

  • à la structuration du projet (consolidation du projet d’entreprise, business plan, acquisition des premiers clients, etc.) ;
  • à l’accélération du projet (stratégie marketing, accompagnement au processus de levée de fonds, etc.) ;
  • au test du projet (études d’usages, ateliers de design, etc.) ;
  • à l’évaluation de l’impact social du projet.

Viva Lab prend en charge l’accompagnement mais n’est pas un guichet financier. Il peut néanmoins compléter son accompagnement d’un soutien financier mais pour des besoins précis (ex : développer la force commerciale, diminuer le ratio d’endettement, etc.), en restant dans sa logique d’accélération de l’innovation.

L’organisation concrète de l’accompagnement revient aux partenaires de Viva Lab : désignation d’un référent unique et d’un chef de projet, établissement d’un calendrier et d’un plan d’action global. 

Le Demo Day Viva Lab

Le 16 novembre dernier à Ivry s’est également tenu le Demo Day Viva Lab 2023, afin d’ouvrir la « saison 2 » de l’accélérateur de la Cnav et de présenter les 10 derniers projets accompagnés. Les 4 start up déjà présentées lors du festival Siver Eco de septembre en font partie, mais aussi 6 autres :

  • ELII : organise des ateliers numériques et interactifs pour la prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées autour de trois thèmes : le corps, l’esprit et l’alimentation ;
  • ForEstime : est une marque de vêtements adaptés à un certain degré de perte d’autonomie, les boutons étant remplacés par des fermetures aimantées. Des boutiques nomades se tiennent à la demande dans des Ehpad pour commercialiser ces produits fabriqués en atelier d’insertion ;
  • Coyali: est une application pour mobile qui le rend facilement utilisable par tous en présentant une interface simplifiée, centrée sur les usages essentiels. Une application destinée aux proches, Coyali-compagnon, leur permet de prendre la main à distance ;
  • Educawa : est un site internet qui met en relation des seniors avec des écoliers du CP au CM2 pour la tenue d’ateliers d’apprentissage scolaire ;
  • Colette : est une application destinée à prévenir le risque d’isolement des seniors en favorisant la cohabitation entre générations (chambres d’étudiants chez des personnes âgées) ; le forum Colette club réunit 30 000 membres ;
  • Arbitryum: est un consultant en organisation dédié au secteur des Ehpad et des résidences autonomie. Ses missions, basées sur une méthodologie d’analyse des observations, se déroulent dans le strict respect de la liberté des résidents pour déboucher sur des préconisations de changement de pratiques et des actions de formation à destination des professionnels.

Publié le vendredi 08 décembre 2023 à 08h00

Cyber
Etablissements
Femtech
Financeurs
Formation
Institutions
International
IOT
Prevention
Syndicats
Universite

IA : « Parlons IA », une web TV dédiée à la question des décisions médicales en pneumologie (2/02/24)

« Parlons IA », un événement virtuel sous forme de web TV, rassemblera durant une matinée consacrée à la thématique de l'intelligence artificielle (IA) en pneumologie :
➡️ des médecins ;
➡️ des mathématiciens ;
➡️ des universitaires ;
➡️ ainsi que des experts du secteur de la santé numérique.

Son objectif est de débattre des enjeux majeurs et des cas d'usage de l'IA en pneumologie. Une discussion qui englobe un spectre large de problématiques, allant de l'évolution des pratiques médicales à la dimension sociétale et éthique de l'IA, en passant par la question cruciale de la formation des médecins à ces nouvelles avancées technologiques.

Au cours de cette conférence, des perspectives variées se dessineront, mettant en lumière tant les opportunités que les défis soulevés par l'intégration de l'IA dans les processus de prise de décisions médicales.

Une conférence virtuelle, le 2 février 2024

Le programme de "Parlons IA" s'articule autour de 6 axes, mettant en lumière les enjeux et cas d’usage de l’IA dans l'aide à la décision médicale en pneumologie :
🔵 Introduction : Vers une médecine influencée par l’IA ou l’inverse ?
🔵 IA et décisions médicales : Décryptage des nouveaux horizons technologiques
🔵 IA et startup : Réalités, réglementation et perspectives
🔵 IA et Pratique Médicale : Impacts pour la pratique et la formation des médecins
🔵 IA et médecins : Défis éthiques et transformations de la relation Patient-Médecin
🔵 IA, décisions médicales et pneumologie : Un avenir à imaginer et construire ensemble



🔴👉 Les inscriptions à l'événement sont d’ores et déjà ouvertes ici.

[agenda=194821]

Agenda :

[photo=194807]

Intervenants :

[annuaire=194811]

[annuaire=194812]

[annuaire=194813]

[annuaire=194814]

[annuaire=194816]

[annuaire=194818]

[annuaire=194820]

Publié le jeudi 07 décembre 2023 à 08h00

Institutions
Universite
Syndicats
PSY
Prevention
Pilotage
Mutuelles
IOT
International
Cancero
Formation
Financeurs
Femtech
Europe
Etablissements
Efficience
Cyber

Les 10 ans de la Silver éco : il faut accélérer la structuration du secteur

La Silver éco a fêté son 10ème anniversaire au salon Silver Economy Expo le 28 novembre 2023. L’occasion, lors d’une table ronde, de dresser un état des lieux de la filière.

Dans cet article, Health & Tech Intelligence fait une synthèse analytique des points clés qui y ont été discutés : initiatives soutenues par des acteurs publics, opportunités pour le secteur, guichet unique, renforcement de l'écosystème, projet d'un institut national du vieillissement...

Des innovations, avec un soutien des pouvoirs publics

De nombreuses initiatives sont lancées pour proposer des solutions numériques et technologiques au service de la préservation de l’autonomie et elles sont soutenues par différents acteurs publics.

La Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav) est membre du Viva Lab (Valoriser l’innovation pour vivre autonome), un pôle rassemblant les acteurs du bien-vieillir pour favoriser l’émergence de projets innovants à destination des retraités autonomes, ainsi que de Silver Valley, un pôle d’innovation qui fédère près de 300 organisations de la Silver Économie.

Avec des appels à projets réguliers, la Cnav encourage les innovations, notamment numériques et technologiques, favorisant le bien vieillir des retraités et préservant leur autonomie. Elle cofinance des projets de start-up, associations ou autres structures pour une période d’un à deux ans, allant du démarrage du projet à son développement. Ensuite les entreprises peuvent se retrouver fragilisées après l’arrêt des aides publiques, qui intervient en général au bout de deux ans ; elles ont par ailleurs une difficulté à lever des fonds privés et à se développer.

L’Assurance retraite d’Ile-de-France assure la diffusion des technologies auprès des opérateurs de terrain et du public qui est nécessaire pour atteindre un seuil de rentabilité. Mais elle se tient dans une « logique de médiation » car il convient de respecter la volonté des personnes et des opérateurs et leur liberté de choix si l’offre est concurrentielle. Elle cherche à éviter l’« uberisation » des services, quand les entreprises recourent par exemple à des étudiants, afin de préserver une qualité de service.

Gagner en productivité et améliorer la qualité du service

Le secteur de l’aide à domicile a beaucoup à gagner, selon Frank Nataf, président de Fédération des services à la personne et de proximité (Fédésap), à l’utilisation des nouvelles technologies, qui permettent d'améliorer la productivité ou encore la qualité du service avec des interventions plus personnalisées.

Pour pallier les difficultés de recrutement, Chat GPT permet de gagner du temps en facilitant le tri en masse de très nombreux CV. Le e-learning est utile pour la formation des professionnels : il propose des modules qui tiennent compte du niveau de l’apprenant.

Toutefois, Frank Nataf souligne qu’il est difficile de s’emparer de nouveaux outils « quand on est pris à la gorge » : beaucoup d’opérateurs sont en « situation de survie ».

Davantage de lisibilité pour le public

Les seniors peuvent avoir du mal à se repérer dans l’écosystème, d’où la recherche du « guichet unique », qui offrirait plus de lisibilité. Il ne faudrait cependant pas le concevoir comme un lieu physique mais comme un dispositif de coordination entre des services qui ont une bonne connaissance mutuelle.

Le service public départemental de l’autonomie, qui sera préfiguré dans 10 départements, est une réponse à cette complexité.

Un écosystème à renforcer

L’écosystème a besoin d’avoir accès davantage de financement privé. Les entreprises sont fragilisées après l’arrêt des aides publiques, qui intervient en général au bout de deux ans. Elles ont une difficulté à lever des fonds et à se développer.

Pour plus d’innovation, Fabien Verdier, maire de Châteaudun et président du grand Châteaudun, plaide pour une « fertilisation croisée » : public/privé, entreprises matures/start-up, comme cela existe dans la Silicon valley. Pour que la France soit compétitive, l’écosystème a besoin de plus de recherche scientifique, sociologique, anthropologique…

Alexandre Petit, président du gérontopôle Nouvelle Aquitaine, rappelle que pour valider les sujets scientifiques les gérontopôles disposent d’un conseil scientifique.

Vers un Institut national du vieillissement ?

Rappelant l’urgence à agir en raison des perspectives démographiques, la ministre a souligné qu’il existe actuellement trop d’interlocuteurs pour les entreprises, comme pour le grand public, citant France Silver Eco, l’Union des gérontopôles, la Délégation ministérielle au numérique en santé, l’Agence nationale du numérique en santé, la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), la CNAV.

Il manque un grand opérateur public, afin de structurer l'écosystème du bien-vieillir et d’« accélérer la modernisation du secteur ». Cela est particulièrement dommageable pour les entreprises, parce qu'« elles ne disposent pas d'un interlocuteur unique, clairement identifié, en capacité de les informer, de les accompagner, de les conseiller ». Quant aux pouvoirs publics, il leur manque « une véritable instance de pilotage sur laquelle s'appuyer pour définir une stratégie qui rassemblerait l'ensemble des initiatives menées dans le champ des personnes âgées, qui donnerait de la visibilité, de la cohérence à cet enjeu majeur ».

Aurore Bergé charge le Pr Bertrand Fougère d’une mission de préfiguration d’un Institut national du Vieillissement

Pour y remédier, une mission de préfiguration de ce qui pourrait être un « Institut national du vieillissement », déjà annoncée lors du lancement de la stratégie interministérielle sur le bien-vieillir, est confiée au professeur Bertrand Fougère, chef du pôle Vieillissement du CHRU de Tours. La mission a pour but de « définir enfin cette stratégie, coordonner toutes les initiatives existantes, donner une vision et intégrer toutes les dimensions : scientifique, sociale, économique, culturelle, sanitaire et médico-sociale, liées au vieillissement ». Pour la ministre cette mission doit être conduite dans une « logique de coconstruction et interministérielle ».

[encadre=194759]

Publié le mercredi 06 décembre 2023 à 08h00

Cyber
Etablissements
Femtech
Fonds
Formation
Institutions
International
IOT
NA
Prevention
PS
Universite

Agenda : l’impact de l’IA sur les soins au programme de Himss24 (Orlando) et Himss24 Europe (Rome)

L'édition 2024 du congrès Himss aura lieu à Orlando (Floride), du 11 au 15 mars 2024, dans l'enceinte du Orange County Convention Center

Dédié à l'innovation technologique en santé, l'événement accueillera plus de 40 000 professionnels de l'écosystème international de la santé. Comme chaque année, une centaine de conférenciers seront présents et accueillera près de 1 000 stands d'exposition, rassemblant des professionnels de la santé, des DSI, des éditeurs de solutions numériques, ainsi que des acteurs majeurs de l'industrie et des start-ups.

Le congrès Himss 2024 prévoit plusieurs thématiques au programme sous différents formats :
📌 
de la formation continue avec des experts qui animeront des conférences sur des thématiques de pointe ;
📌 
du networking pour rencontrer les personnalités les plus brillantes de l'industrie de la santé dans le monde ;
📌 
des expositions pour découvrir plus de 1 000 entreprises technologiques de premier plan dans le domaine de la santé.

Rome reçoit l'édition 2024 de Himss Europe

Du 29 au 31 mai 2024 se tiendra à Rome la conférence Himss24 Europe, au Centre des congrès de Rome. Y seront traités les problématiques suivantes :
➡️ l'impact de l'intelligence artificielle sur les soins de santé ;
➡️ l'impact du changement climatique sur les soins de santé ;
➡️ la résilience des systèmes de santé ;
➡️ l'équité et l'accès aux soins et aux innovations.

Himss 24 Europe sera le point de gravité d'une multitude de projets et d'événements, tels que le Himss Pitch Fest, l'espace européen des données de santé (EHDS), Gravitate Health ou encore Label2Enable. L'Organisation mondiale de la santé y prendra également part.

Cet évènement sera l'occasion pour les participants :
• de rencontrer des professionnels et des leaders de demain, qui façonneront l'avenir de la santé ;
• d'écouter les interventions d'experts afin de se tenir au courant des dernières évolutions et tendances du secteur ;
• de renforcer et entretenir un réseau de professionnels animés par un domaine commun ;
• de découvrir les dernières innovations technologiques des entrepreneurs de demain ;
• de gagner des crédits de formation continue.

[agenda=194515]


[agenda=194264]

Publié le lundi 04 décembre 2023 à 08h00

Cancero
Efficience
Europe
Financeurs
Formation
Institutions
Mutuelles
Pilotage
Prevention
PSY
Syndicats

AI for Health Summit 2023 : éthique et médecine personnalisée parmi les 7 thématiques (22/11, Paris)

Digitalisation des essais cliniques, questions éthiques relatives à l'intelligence artificielle (IA) et souveraineté des données de santé font partie des problématiques qui seront abordées lors de la sixième édition du AI for Health Summit. Organisée par Artefact et Johnson & Johnson, cette journée se déroulera le 22 novembre 2023 à Paris.

Depuis 2018, cet événement annuel réunit start-ups, institutions publiques, associations de patients, professionnels de la santé et entreprises spécialisées en technologie médicale et pharmaceutiques afin de promouvoir les meilleures innovations ainsi que les meilleures collaborations de l'écosystème des soins et de l'IA.

Parmi les 72 acteurs de la santé qui interviendront lors de l'événement :
• Isabelle Zablit-Schmitz, directrice de projet Europe & International à la Délégation ministérielle au numérique en santé (DNS) ;
Jean-Phillipe Bertocchio, néphrologue (AP-HP) et P.-D.G. de Skezi ;
Damien Gromier, fondateur de AI for Health et P.-D.G. de Startup Inside 
Diane-Charlotte Launay-Baillet, directrice du consortium AgorIA santé de Docaposte ;
Vincent Bouvier, P.-D.G. de Vidal.

Comme en 2022, l'événement sera axé autour de 7 thèmes :
• "data governance & ecosystem" ; 
• "AI : an ethical approach" ;
• "precision & personalized medecine" ;
• "population health management" ;
• "care pathway & quality of care" ;
• "augmented research" ;
• "highlights".

👉 Les inscriptions à l'événement (payantes) sont à réaliser en ligne via ce lien.

[agenda=191935]

Programme : 

L'événement est articulé autour de 3 scènes  :

  • "Mainstage" ;
  • "Corporate Masterclass Stage" ;
  • "Startups Masterclass Stage".

📌 L’intégralité du programme préliminaire est consultable via ici.

  • La version finale du programme sera disponible dans les prochains jours. 

Publié le jeudi 02 novembre 2023 à 08h00

Cyber
Etablissements
Europe
Femtech
Financeurs
Formation
Institutions
International
IOT
Prevention
PSY
Syndicats
Universite

2e CHU X Healthtech Connexion Day : quand CHU et industriels innovent ensemble (20-21/11, Marseille)

L'événement est l'occasion pour les entrepreneurs de la biotech, de la medtech et du numérique en santé de rencontrer les équipes "innovation", "achats" et "systèmes d'information" ainsi que les représentants médicaux des CHU.  

France Biotech et la Conférence des directeurs généraux de CHU organisent la deuxième édition du "CHU X HealthTech Connexion Day" le 20 novembre 2023 à Marseille. En complément, des "learning expeditions" sont proposées au cours de la journée du 21 novembre.

Soutenu par La French Tech, l'événement est placé sous le haut patronage du président de la République Emmanuel Macron. Parmi les partenaires : La French Care, French Healthcare et Bpifrance.

Les grands enjeux de cette rencontre s'inscrivent dans le cadre de l'accord signé en 2022 entre France Biotech et la Conférence des DG de CHU pour :
• "définir les priorités communes en matière de recherche et d'innovation en santé"  ;
• "partager les objectifs, expertises et problématiques, entre les acteurs hospitaliers et les entrepreneurs" ;
• "renforcer conjointement la complémentarité entre établissements hospitalo-universitaires et industriels pour que l’innovation bénéficie au plus vite aux patients et au système de soins".

Les objectifs de l'événement :
• "acculturer les parties prenantes autour des enjeux et perspectives de collaboration entre les CHU et les entrepreneurs de l'innovation en santé ;
• "favoriser les échanges directs entre les acteurs" ;
• "co-construire autour des thématiques phares afin notamment de contribuer aux enjeux et orientations stratégiques du plan "Innovation 2030"".

Des ateliers interactifs centrés sur la co-construction

Au total, plus de 500 participants sont attendus, avec des représentants des 32 CHU français, plus de 300 acteurs de la health tech et plus de 50 exposants.

Au programme :
4 sessions plénières ;
8 ateliers interactifs, "moments de co-construction et d'échanges directs et qualifiés entre les acteurs présents" ;
• plus de 300 rendez-vous d'affaires (BtoB) organisés sur la journée ;
• une soirée de networking ;
• des "learning expeditions" auprès de structures locales (journée du 21 novembre).

Les sessions d'ateliers seront construites autour des principales phases de déploiement de l’innovation avec la donnée en thématique transverse :
émergence des innovations ;
développement des innovations ;
diffusions des innovations ;
enjeux stratégiques et transverses.

Au cours de l'événement seront notamment proposés un retour sur les chantiers initiés lors de la première édition du CHU X HealthTech Connexion Day à Nantes (en 2022) ainsi qu'un bilan sur les différentes actions et initiatives mises en œuvre au cours de l'année 2023.

👉 Les inscriptions à l'événement sont à réaliser en ligne via ce lien.

[agenda=191755]

Programme prévisionnel - 20 novembre :

[photo=191753]

Programme prévisionnel des "learning expeditions" - 21 novembre :

[photo=191754]


Exposants :

[photo=191752]


Sponsors et partenaires de l'événement :

Sponsors :

[photo=191751]

Partenaires :

[photo=191750]

Publié le lundi 30 octobre 2023 à 08h00

Institutions
Universite
Syndicats
PSY
Prevention
Pilotage
Mutuelles
IOT
International
Cancero
Formation
Financeurs
Femtech
Europe
Etablissements
Efficience
Cyber
Lire la suite
membres-icon

Derniers membres

mayssa.mehri... inscrit il y a 2 semaines et 4 jours
pierre.chapo... inscrit il y a 2 semaines et 4 jours
fjb@troover.com inscrit il y a 3 semaines et 2 jours
amin.ben.has... inscrit il y a 3 semaines et 3 jours
Qiaoli Vrinat inscrit il y a 1 mois
aminebenhassena inscrit il y a 1 mois et 1 semaine
mrabet sirine inscrit il y a 1 mois et 1 semaine
wissem hamza inscrit il y a 1 mois et 4 semaines
confiance-icon

Ils nous font confiance

Jean François Pomerol
CEO

« Tribun Health est l’un des leaders en matière de solutions de pathologie numérique pour les établissements de santé publics et privés et l’environnement / organisations pharmaceutiques. Le décryptage de l’actualité numérique santé au sein de l’écosystème est un relais majeur pour comprendre, accompagner et développer nos activités tant au niveau institutionnel qu’au niveau des établissements (réseau des DG / DSI / CME

Dr Charlotte Garret
Directrice Médicale

« L'hebdo Health&Tech est un excellent support d'informations en termes d'actualités dans le domaine de la santé numérique, de l'IA, de la veille réglementaire... L'hebdo s'intéresse aux actualités françaises mais aussi internationales, ce qui permet d'avoir une vision globale des innovations en santé dans les domaines du digital et du numérique. Cela nous permet, au sein du LAB innovation chez Santéclair, d'être toujours informés des nouveaux acteurs du marché et des actualités dans ce domaine en perpétuel évolution ».

Aurélien Pécoul
Acting Director & open innovation manager

« En tant qu'acteur clé de l'industrie pharmaceutique, nous avons eu le privilège de collaborer avec Care Insight pour nos besoins en veille stratégique et en conseil dans le domaine de la santé numérique. Leur expertise, leur engagement et leur intégration au sein de l'écosystème de la santé numérique sont des atouts essentiels pour nous permettre d'accéder à une information de qualité. Leur capacité à fournir des panoramas détaillés, des benchmarks précis des solutions numériques et à définir des axes d'opportunités nous permet de mieux comprendre le paysage numérique de la santé en constante évolution et de formuler des stratégies de développement pertinentes. »

Arnaud Houette
CEO

« Extens est en France l’un des fonds majeurs d'investissement dédié aux éditeurs de logiciels de santé. A ce titre, Care Insight nous permet, par le service de veille HealthTech Intelligence, de comprendre les segments en évolution et accompagner nos stratégies d’investissement ciblées. Une très bonne source d’information fiable et pertinente ».

Pascal Dussert
Directeur Europe sale

“Care Insight est fédérateur d’innovations permettant d’accélérer l’émergence de projets d’envergure en s’appuyant sur son vaste réseau d’experts cliniques, institutionnels et industriels »

events-icon

Événements

Revivez les meilleurs moments !

Retrouver en image le Health&Tech Summit 2023 consacré aux cas d’usages concrets de l’IA et de la Data en Santé.