Début

Exclusif Développement de l’usage de la donnée et de l’IA : AMI pour professionnels de santé (gouvernement)

Paris - Publié le vendredi 18 octobre 2019 à 15 h 32 - n° 9656 Le gouvernement lance auprès des professionnels de santé (PS) un appel à manifestation d’intérêt (AMI) sur le développement de l’usage de la donnée et de l’intelligence artificielle (IA). Cet AMI, ouvert le 9 octobre 2019, est à « destination exclusive des organisations professionnelles : conseils nationaux professionnels (CNP), leurs structures fédératives et les collèges professionnels ne disposant pas d’un CNP », indiquent les services du Premier ministre.

Le but est d'engager les PS dans la réflexion et l’implémentation de la transformation numérique en santé afin d'orienter les futures actions de l'État en matière de données de santé et d’IA. L’appel « vise à identifier les freins et les leviers à activer pour libérer l’usage de la donnée et de l’intelligence artificielle, dans l’objectif de servir au mieux les patients, les soins courants et les besoins de la recherche », précise le gouvernement.

Cet AMI est organisé conjointement par le ministère des Solidarités et de la SantéMinistère des Solidarités et de la SantéMinistère des Solidarités et de la Santé (Health Data Hub et Délégation ministérielle du Numérique en Santé) et le Grand Défi « Amélioration des diagnostics médicaux par l’intelligence artificielle », dirigé par Olivier ClatzOlivier ClatzOlivier Clatz.

Le dossier de réponse, téléchargeable ici, doit être rempli en ligne via le site Demarches-simplifiees.fr, accessible via ce lien, avant le 15 novembre 2019. À noter qu'une réunion d’information sur l’AMI est organisée le 29 octobre, de 13h45 à 16h00 au 20, avenue de Ségur, 75007 Paris. Les inscriptions, obligatoires, sont à réaliser sur Eventbrite.fr.
Les dossiers de candidatures doivent être envoyés avant le 15 novembre 2019. - © D.R.
Les dossiers de candidatures doivent être envoyés avant le 15 novembre 2019. - © D.R.

Nature des soutiens apportés

« L’objectif de cet appel est de recenser largement les besoins et attentes des professionnels de santé, indique le gouvernement. Il vise à identifier les demandes communes à plusieurs professions, ainsi que les meilleures propositions afin d’orienter les actions publiques à venir. »

Ces actions pourront être soutenues par le Grand Défi du Conseil de l’innovation, le Health Data Hub et la Délégation du numérique en santé.

Ce soutien pourra prendre la forme :

  • d’un investissement de l’État dans une ou plusieurs structures numériques permettant de développer l’usage des données (soins courants, recherche) et leur exploitation par l’intelligence artificielle (IA) ;
  • d’un investissement de l’état pour la constitution de bases de données ouvertes : cet investissement pourrait intégrer le financement d’une prestation d’annotation de données par les professionnels ;
  • du financement de challenges visant à mettre en compétition la communauté de recherche (public et privé) pour apporter des solutions algorithmiques à des enjeux de santé majeurs ;
  • d’un investissement de l’État pour le développement et la mise à disposition d’outils logiciels ouverts permettant d’accélérer l’usage de la donnée de santé ;
  • du financement de projets de recherche, sur appel à projet, et sur les thématiques d’intérêt proposées ;
  • du financement de projets d‘expérimentation, sur appels à projets à destination des entreprises et sur les thématiques d’intérêt proposées, soit sous forme de projets individuels, soit sous forme de programmes collaboratifs associant plusieurs entreprises et des laboratoires ;
  • d’un financement direct aux organisations sous forme de subventions pour ces prestations d’accompagnement des mécanismes d’intervention de l’État : cet investissement pourra porter sur le financement de personnels, d’études, de colloques/workshops, de déplacements, ou tout autre prestation nécessaire à la réalisation des propositions.

Les réponses seront analysées pour guider les futures actions de l’État

Le dossier de réponse a pour but de recueillir la vision des professionnels de santé. Les différentes réponses seront analysées pour guider les futures actions de l’État listées ci-dessus. « Les organisations sont invitées à consulter largement leurs membres afin de faire remonter les propositions les plus représentatives », est-il noté.

L’AMI ne doit pas nécessairement être complet pour être accepté

« Toutes les sections du dossier de réponses ne sont peut-être pas pertinentes pour chaque profession. L’AMI ne doit pas nécessairement être complet pour être accepté, explique le gouvernement. De même, les réflexions peuvent être en cours de structuration sur certains sujets proposés. Les répondants sont encouragés à partager leurs réflexions, même encore en développement, afin de stimuler les actions futures de L’État. »

Des rendez-vous individuels avec les représentants des organisations professionnelles pourront être par ailleurs sollicités postérieurement au dépouillement de cet AMI afin de détailler certaines réponses.

Calendrier

  • 9 octobre : ouverture de l’AMI ;
  • 29 octobre : Organisation d’une réunion d’information sur l’AMI, de 13h45 à 16h, au 20, avenue de Ségur, 75007 Paris ;
  • 15 novembre : clôture de l’AMI ;
  • 1er décembre : début des consultations individuelles des organisations et premières mises en œuvre des actions.
Olivier Clatz
Fiche n° 2765, créée le 27/10/17 à 14:41 - MàJ le 14/10/19 à 18:11

Olivier Clatz



Parcours Depuis Jusqu'à
Conseil stratégique de l'innovation en santé
Directeur du Grand Défi "Amélioration des diagnostics médicaux par l'intelligence artificielle Mars 2019 Aujourd'hui
Mars 2019 Aujourd'hui
Therapixel
PDG Juin 2013 à Mars 2019
Juin 2013 Mars 2019
Inria
Chercheur 2007 à 2013
2007 2013
Harvard Medical School
Chercheur associé 2006 à 2007
2006 2007

Ministère des Solidarités et de la Santé
Fiche n° 260, créée le 11/04/16 à 12:21

Ministère des Solidarités et de la Santé

Le ministère des Solidarités et de la Santé est l’administration française chargée de la mise en œuvre de la politique du gouvernement dans les domaines des affaires sociales, de la solidarité et de la cohésion sociale, de la santé publique et de la protection sociale.


Ministère des Solidarités et de la Santé
Fiche n° 260, créée le 11/04/16 à 12:21

Ministère des Solidarités et de la Santé

Le ministère des Solidarités et de la Santé est l’administration française chargée de la mise en œuvre de la politique du gouvernement dans les domaines des affaires sociales, de la solidarité et de la cohésion sociale, de la santé publique et de la protection sociale.


Fin
loader mask
1