Début

Les libéraux lancent leur outil numérique de tiers payant en collaboration avec le Crédit Agricole

Paris - Publié le mardi 15 octobre 2019 à 16 h 34 - n° 9628 7 syndicats de professionnels de santé libéraux (médecins, infirmiers, pharmaciens, kinésithérapeutes, audioprothésistes et biologistes) proposent PaymedPaymedPaymed, une offre numérique pour permettre la dispense d’avance de frais pour tous les patients. Ils demandent l'ouverture d’une négociation avec l’Union des complémentaires santé (UnocamUnocamUnocam) pour généraliser le dispositif, lancé en mai et présenté début octobre 2019 lors d’une conférence de presse.

Paymed repose sur un modèle similaire à celui développé par les pharmaciens pour vérifier les droits des assurés et garantir les paiements par la Sécurité sociale et les diverses mutuelles, assurances ou institutions de prévoyance (plus de 470 organismes). Il s’agit d’un logiciel permettant aux professionnels de récupérer leur dû en moins d’une semaine, contre un abonnement de 35 à 60 euros par mois selon leur activité.

Le système se veut « simple, sécurisé et indépendant », indique le Dr Philippe VermeschPhilippe VermeschPhilippe Vermesch (SMLSyndicat des Médecins LibérauxSyndicat des Médecins Libéraux, médecins). Paymed est majoritairement détenu par le Crédit Agricole mais les syndicats fondateurs sont actionnaires de la société.

Ces derniers espèrent obtenir le soutien du gouvernement, déclarant que le tiers payant sera indispensable dans le cadre de certaines des réformes annoncées par le ministère (plan « urgences », « 100 % santé » et résiliation « à tout moment » des complémentaires).
La solution Paymed a été présentée début octobre 2019 aux Journées nationales de médecine générale. - © Paymed - compte Linkedin
La solution Paymed a été présentée début octobre 2019 aux Journées nationales de médecine générale. - © Paymed - compte Linkedin

Objectif : se détacher des complémentaires santé

Avec cet outil, les professionnels libéraux souhaitent se détacher des complémentaires santé, qui ont lancé leur propre plateforme (Inter-AMCInter-AMCInter-organismes d'assurance maladie complémentaire), « encore peu utilisée et cible de multiples critiques » commente l’AFP.

Un mécanisme actuel jugé contraignant par les professionnels

« Ce n’est pas possible d’avoir 5 % de non-paiements », rapporte Luis Godinho (Unsaf, audioprothésistes), cité par l’AFP, précisant que les montants atteignent parfois « plusieurs centaines, voire plusieurs milliers d’euros ».

Un autre problème pointé du doigt par les acteurs est la lourdeur administrative de la démarche, chaque praticien devant « signer un document de 14 pages » et se retrouvant ainsi « lié aux mutuelles par un contrat individuel », explique le Dr Jean-Paul OrtizJean-Paul Ortiz (CSMFConfédération des Syndicats Médicaux Français, médecins), qui estime nécessaire la mise en place d’une alternative.

Les 7 syndicats fondateurs de Paymed

Médecins :

  • Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) ;
  • Syndicat des médecins libéraux (SML)

Infirmiers :

Pharmaciens :

Kinésithérapeutes

  • Fédération française des masseurs kinésithérapeutes rééducateurs (FFMKR)

Audioprothésistes :

  • Union nationale des syndicats d’audioprothésistes de France (Unsaf)

Biologistes

  • Syndicat des biologistes (SDB).
Paymed
Fiche n° 3391, créée le 15/10/19 à 04:26 - MàJ le 15/10/19 à 16:32

Paymed

Activité : propose une solution alternative de dispense d’avance de frais et de gestion des honoraires, conçue et pilotée avec et pour les professionnels de santé libéraux
Création : 2019, par 7 syndicats de professionnels de santé libéraux
Siège : Champagne-au-Mont-d’Or, Rhône, Auvergne-Rhône-Alpes
Direction : Paul-Henri Cheminal, directeur général (la société est majoritairement détenue par le Crédit Agricole mais les syndicats fondateurs sont actionnaires)


  • Catégorie : Professionnels de santé
  • Effectif : De 50 à 199



Paymed
1, rue Pierre Truchis de Lays
69410 Champagne-au-Mont-d'Or - FRANCE
Téléphone : 0 800 00 67 97
vCard meCard .vcf VCARD

Fin
loader mask
1