Début

PHW 2019 : CompuGroup cherche à se différencier sur le marché de la prise de RDV avec Clickdoc

Paris - Publié le lundi 27 mai 2019 à 11 h 06 - n° 8855 Une synchronisation du service de prise de rendez-vous avec le logiciel utilisé par les médecins (AxiSanté et HelloDoc) et un service de télésecrétariat médical totalement gratuit (« On appelle pour vous ») pour contacter les praticiens non adhérents à l’offre. Tels sont les 2 points sur lesquels CompuGroup MedicalCompuGroup MedicalCompuGroup Medical entend se différencier sur le marché de la prise de rendez-vous en ligne. À l’occasion de la Paris Healthcare Week (PHW), qui s’est tenue du 21 au 23 mai 2019, l’entreprise a officiellement lancé Clickdoc, sa plateforme web et application mobile de prise de rendez-vous médicaux avec médecins généralistes et spécialistes, qui va prochainement être complétée par un service de téléconsultation.

Totalement gratuit pour les patients, Clickdoc est disponible à partir de 49,99 euros TTC pour les professionnels de santé équipés d’un logiciel CompuGroup Médical, soit 40 % des médecins en France, précise l’entreprise.

Au cours de la PHW, Mohamedi AzehafMohamedi AzehafMohamedi Azehaf, product manager senior de Clickdoc, a présenté en détail pour H&TI les fonctionnalités de la solution ainsi que le service de téléconsultation à venir. De son côté, Franck FrayerFranck FrayerFranck Frayer, senior vice president Western Europe de CompuGroup Medical en France, est notamment revenu sur les ambitions de Clickdoc et sur sa vision du développement de la téléconsultation, estimant que son adoption « sera lente mais progressive ».
Clickdoc a été lancé en France en mars 2019 et le sera dans les prochaines semaines en Allemagne. - © Cecile David - H&TI
Clickdoc a été lancé en France en mars 2019 et le sera dans les prochaines semaines en Allemagne. - © Cecile David - H&TI

2 PARTICULARITÉS : SYNCHRONISATION ET TÉLÉSECRÉTARIAT

Mohamedi Azehaf insiste sur la simplicité d’utilisation de l’outil. - © H&TI Clickdoc est disponible en France depuis début mars 2019 mais a été officiellement lancé à l’occasion de la Paris Healthcare Week. Le médecin peut bénéficier du service par le biais d’une plateforme web et le patient a accès à toutes les fonctionnalités via un site web et une application mobile disponible sous Android et iOS.

Après une présentation générale du service, Mohamedi Azehaf, product manager senior de Clickdoc, a insisté sur les 2 particularités de l’offre :

  • « Pour les médecins, l’avancée principale est la synchronisation de la plateforme avec leur outil de travail » : Clickdoc est présenté comme une prolongation naturelle des logiciels professionnels AxiSanté et HelloDoc de CompuGroup Medical. Il s’intègre aux outils de travail des médecins équipés et permet ainsi une synchronisation de leur agenda ainsi que de leur liste de patients. Les praticiens travaillent de ce fait sur une seule interface.
  • Pour les patients, l’originalité de Clickdoc est le service de télésecrétariat « On appelle pour vous » : si le médecin avec lequel le patient souhaite prendre un rendez-vous n’est pas adhérent de Clickdoc, une équipe dédiée peut contacter le praticien pour prendre rendez-vous en son nom en fonction des disponibilités indiquées par le patient sur le site.

Au-delà de la prise de rendez-vous en ligne et du service de télésecrétariat, Clickdoc offre diverses fonctionnalités, dont :

  • un coaching des médecins : audit et conseils à distance, formation sur site aux solutions et services mais aussi accompagnement digital ;
  • la téléconsultation (à venir) entre un patient et son praticien ;
  • l’échange sécurisé de messages et de documents, telles que les ordonnances, avec les patients à l’issue d’une téléconsultation notamment.

Des données hébergées dans un environnement agréé par l’Asip Santé

CompuGroup précise que Clickdoc est une plateforme développée en conformité avec les exigences requises en matière de sécurité des données de santé. Par ailleurs, toutes les données sont hébergées dans un environnement agréé par l’Asip SantéAgence des Systèmes d'information partagés de Santé.

QUESTIONS À FRANCK FRAYER

Prise de RDV en ligne : CompuGroup est sur le marché depuis 2012

Pourquoi avez-vous décidé de vous lancer sur un marché déjà très concurrentiel ?

« Nous ne sommes pas vraiment un nouvel acteur puisque nous sommes sur le marché depuis longtemps », Franck Frayer. - © JB Mariou Franck Frayer : Nous ne sommes pas vraiment un nouvel acteur puisque nous sommes sur le marché depuis longtemps. Nous avons lancé notre logiciel de gestion de rendez-vous en 2012 mais, à l'époque, nous ne croyions pas en une plateforme de mise en relation avec les patients par le biais d’un portail web. Nous nous sommes trompés. Alors nous avons changé notre stratégie.

Une prise de contact répétitive pour faire connaître Clickdoc

De quelle manière comptez-vous augmenter votre nombre de médecins adhérents ?

Par le biais de notre service « On appelle pour vous », nous appelons les cabinets non adhérents pour leur expliquer qu’un patient souhaiterait prendre un rendez-vous avec eux. Nous n’avons pas d’approche commerciale mais nous précisons que nous appelons via le service ClickDoc. Grâce à cette prise de contact répétitive, nous nous faisons connaître petit à petit.

Certains praticiens nous signalent qu’ils ne souhaitent pas prendre de rendez-vous en passant par un tiers mais quand nous prenons le temps de leur expliquer que notre service a été mis en place pour les patients qui en ont besoin, que tel patient n’aurait pas pu les joindre directement puisqu’il a effectué sa demande en dehors de leurs horaires d’ouverture, cela les amène à réfléchir.

Nous offrons un vrai service gratuit dans le cadre de « On appelle pour vous », aussi bien du côté des patients que du côté des médecins, mais nous pensons que la démarche est bénéfique en termes d’image et de visibilité.

« Le marché français est dynamique dans le domaine de la e-santé »

ClickDoc va être lancé dans les prochaines semaines en Allemagne, où est basé CompuGroup. Pourquoi avoir choisi de développer en priorité ClickDoc sur le marché français ?

Certes, il y a des blocages mais toutes les initiatives entreprises ici montrent que le marché français est dynamique dans le domaine de la e-santé. Par ailleurs, les acteurs sont bien préparés à l’arrivée de ces nouvelles technologies parce que les professionnels de santé sont massivement connectés par rapport au reste de l’Europe, comme en Allemagne, où il est plus rares que les praticiens utilisent des solutions numériques.

Dans quels autres pays envisagez-vous de lancer ClickDoc ?

Sur tous les marchés européens.

« L’adoption de la téléconsultation sera lente mais progressive »

Un service de téléconsultation va prochainement être ajouté à l’offre ClickDoc.

En ce qui concerne la téléconsultation, il peut y avoir 2 logiques :

  • il est possible de construire une plateforme hors-sol, soit une sorte d’uberisation du service : le patient échange en ligne pendant 5 minutes avec un praticien qu’il ne connaît pas et qui ne gardera aucune trace de la consultation ;
  • nous, nous suivons plutôt le principe porté par l’avenant n° 6 à la convention sur le déploiement de la télémédecine en France, qui permet d’encadrer la pratique, d’assurer un vrai suivi du patient, de maintenir l’humain au cœur du numérique.

Ressentez-vous un réel intérêt pour la téléconsultation de la part des médecins ?

L'adoption de la téléconsultation sera lente mais progressive parce que c'est un vrai changement. L’adoption de la téléconsultation sera lente mais progressive parce que c’est un vrai changement. Nous avons présenté notre solution à des groupes de médecins, qui, au départ, affirmaient qu’ils ne pratiqueraient pas la téléconsultation. Nous les avons fait réfléchir, leur avons expliqué que tels ou tels problèmes pouvaient être rencontrés et comment les surmonter par le bais de notre service, simple d’utilisation, et nous leur avons montré que nous étions prêts. Au final, ils ont apprécié la solution et nous avons retourné la situation de départ.

Cependant, dans la vraie vie, cette évolution des pensées va prendre du temps parce que nous ne pourrons pas rencontrer les médecins un par un.

Pensez-vous que les patients sont plus enclins à pratiquer la téléconsultation ?

Je ne sais pas. L’enjeu, c’est surtout que les patients qui veulent réaliser des téléconsultations se moquent de savoir si leur médecin pratique l’acte ou non. S’il n’en propose pas, il ira voir un autre praticien. Les médecins doivent prendre conscience de cela.

« Il ne faut pas que la e-santé devienne le Minitel d’aujourd’hui »

Que pensez-vous du principe d'État-plateforme, porté par Laura LétourneauLaura Létourneau et Dominique PonDominique Pon à l’occasion de la présentation de la feuille de route du numérique en santé en avril ?

Il ne faudrait pas que l'État se mette à fabriquer ses propres services [e-santé] parce que cela tuerait l'innovation. Si l’idée est de mettre à disposition des services et que l'État ne s’implique pas, pourquoi pas. Il faut savoir comment diriger l’offre de manière à l’apporter aux patients pour qu’ils puissent s’en servir facilement.

Il y a une subtilité dans l’exécution de cette mesure. Il ne faudrait pas que l'État se mette à fabriquer ses propres services parce que cela tuerait l’innovation. S’il n’y a pas de concurrence, il n’y a pas d’innovation. On se retrouverait avec le même schéma que le Minitel ! Il ne faut pas que la e-santé devienne le Minitel d’aujourd’hui et que l'État construise un 3615 Santé. Quand j'évoque cette comparaison, on trouve que j’exagère mais je pense qu’il est important d'être vigilants.

Clickdoc : un service de CompuGroup Medical

Clickdoc : un service de CompuGroup Medical

Basé en Allemagne, CompuGroup Medical est l’un des acteurs majeurs de la e-santé dans le monde. L’entreprise propose des logiciels « conçus pour accompagner toutes les activités médicales et organisationnelles dans les cabinets médicaux, les pharmacies, les laboratoires et les hôpitaux », précise l’entreprise (communiqué). Elle développe des systèmes d’information destinés à tous les acteurs impliqués dans le système de santé ainsi que des dossiers patients en ligne sécurisés.

Le siège français de CompuGroup Medical a été créé en 1988 à Montpellier. Actuellement, environ 40 % des médecins en France sont équipés des logiciels médicaux de l’entreprise.

Les logiciels AxiSanté et HelloDoc sont intégrés au DMP

« Acteur historique de la télétransmission des feuilles de soins électroniques, CompuGroup Medical est un partenaire clé des administrations de santé publique », ajoute la société, qui a notamment travaillé avec la Caisse nationale de l’Assurance maladieCaisse nationale d'assurance maladie (Cnam) dans le cadre de la mise en en place du dossier médical partagé, aujourd’hui intégré à ses logiciels AxiSanté et HelloDoc.

Chiffres clés de CompuGroup Medical :

• chiffre d’affaires : plus de 717 millions d’euros ;
• environ 5 000 employés ;
• base client unique de plus d'1 million d’utilisateurs : médecins, dentistes, pharmacies et autres fournisseurs de services au sein des établissements de soins ambulatoires et hospitaliers ;
•  présence dans 19 pays et produits distribués dans plus de 55 pays.

Franck Frayer

Fiche n° 3842, créée le 24/05/19 à 17:16 - MàJ le 24/05/19 à 17:20

Franck Frayer



Parcours Depuis Jusqu'à
CompuGroup Medical
Senior Vice President Western Europe Region Janvier 2017 Aujourd'hui
Janvier 2017 Aujourd'hui
Feima
Vice-président Janvier 2012 à Juin 2018
Janvier 2012 Juin 2018
CompuGroup Medical
Area Vice President - Paris Mai 2011 à Juin 2017
Mai 2011 Juin 2017
Le Réseau santé social
Managing director Mars 2008 à Avril 2011
Mars 2008 Avril 2011
Le Réseau santé social
Deputy Managing Director Septembre 2004 à Février 2008
Septembre 2004 Février 2008

Mohamedi Azehaf

Fiche n° 3841, créée le 24/05/19 à 17:11 - MàJ le 24/05/19 à 17:15

Mohamedi Azehaf



Parcours Depuis Jusqu'à
CompuGroup Medical
Product manager senior de Clickdoc Janvier 2019 Aujourd'hui
Janvier 2019 Aujourd'hui
CompuGroup Medical
Product Manager - directeur de projets - solution S.A.S. Avril 2016 Aujourd'hui
Avril 2016 Aujourd'hui
CompuGroup Medical
Chef de produit logiciel - Product Owner Janvier 2012 Aujourd'hui
Janvier 2012 Aujourd'hui
CompuGroup Medical
Responsable technique Sesam Vitale Janvier 2009 à Décembre 2011
Janvier 2009 Décembre 2011
Axilog
Technicien support client Mars 2007 à Décembre 2008
Mars 2007 Décembre 2008

CompuGroup Medical

Fiche n° 1049, créée le 28/10/16 à 04:28

CompuGroup Medical

• Activité : Edition de logiciel pour les professionnels de Santé, édition de logiciel pour les laboratoires d’analyse médicale, connectivité et intermédiation
• Création : 1987
Pdg : Frank Gotthardt
• Siège social : Allemagne
• CA (2015) : 543 M €
• Effectifs : 4200 employés


  • Catégorie : Industrie
  • Budget/CA : + de 150M euro
  • Effectif : Plus de 2000


Fin
loader mask
1