Début

PHW18 : l’application de réalité virtuelle thérapeutique de Healthy Mind, contre douleur et anxiété

Paris - Publié le mardi 29 mai 2018 à 16 h 26 - n° 6561 A l’occasion de la Paris Healthcare Week 2018, Health & Tech intelligence a rencontré Malo LouvignéMalo Louvigné et Timothée CabanneTimothée Cabanne, co-fondateurs de la start-up Healthy MindHealthy Mind.

Cette start-up propose aux professionnels de la santé, en particulier en milieu hospitalier, une application de réalité virtuelle thérapeutique, dispositif médical de type I certifié CE en mars 2018 et centrée sur la lutte contre la douleur et l’anxiété.
DR - © D.R.
DR - © D.R.

Pouvez-vous présenter le dispositif que vous proposez ?

Le dispositif développé par Healthy Mind s’appuie sur la réalité virtuelle pour proposer aux professionnels de la santé un nouvel outil, une nouvelle arme à ajouter à l’arsenal thérapeutique dont ils disposent pour lutter contre la douleur et l’anxiété, en particulier en milieu hospitalier : cette application de réalité virtuelle thérapeutique s’adresse aux professionnels de la santé désireux d’améliorer la prise en charge de la douleur et de l’anxiété des patients par des moyens innovants et non médicamenteux. Elle peut-être utilisée pour soulager la douleur en urgence, en préparation ou au cours d’une anesthésie loco-régionale, de soins douloureux. 

Une telle application peut permettre de réduire les posologies d’antalgiques et d’anxiolytiques médicamenteux administrés aux patients, l’anxiété et la douleur en situations pré et post opératoiresPlus concrètement, l’application se présente comme un univers relaxant dans lequel le patient peut entrer à l’aide de lunettes de réalité virtuelle et d’un casque audio.

Nous pensons par ailleurs qu’une telle application peut permettre de réduire les posologies d’antalgiques et d’anxiolytiques médicamenteux administrés aux patients, l’anxiété et la douleur en situations pré et post opératoires, et de ce fait les temps et les coûts des hospitalisations.

Quelle est l’origine de cette application : comment avez-vous eu l’idée de développer ce dispositif ?

La recherche était suffisamment documentée dans le domaine de la douleur, de l'analgésie et de l'hypnose comme moyen de soulager la douleur. Ce concept s’appuie d’abord sur des travaux de recherche : depuis les publications du Docteur Hoffman, en 1996, la bibliographie scientifique au sujet de la douleur, de l’analgésie et de l’hypnose comme moyen de soulager la douleur est très dense. Ce domaine de la recherche était donc suffisamment documenté pour nous permettre de développer un dispositif inducteur d’analgésie assez fiable pour être proposé à des professionnels.

Nous sommes ingénieurs spécialisés dans le domaine de la santé et dans la réalisation 3D.De plus, nous avons vu dans ce concept le moyen de concilier nos compétences et aspirations personnelles : si nous sommes ingénieurs spécialisés dans le domaine de la santé et diplômés d’une école de commerce, notre troisième collaborateur, co-fondateur et CEO de Healthy Mind, Reda Khouadra, dispose par ailleurs de compétences de réalisation 3D.

Enfin, le contexte scientifique actuel facilitant l’accès au matériel de réalité virtuelle et augmentant les possibilités de cette technologie, il nous est apparu que notre dispositif pourrait être accessible aux structures de santé, et les images développées d’une qualité suffisante pour induire la relaxation et l’analgésie.

Ainsi, par une collaboration avec des médecins, en particulier avec des psychiatres, des anesthésistes et hypnothérapeutes éventuellement rattachés à des services de soins palliatifs, nous avons pu développer ce projet, et pour le porter au mieux, créer la start-up Healthy Mind.

Comment ce dispositif fonctionne-t-il ?

Notre dispositif fonctionne avec des casques de réalité virtuelle haut de gamme (Occulus Rift, HTC Vibes) connectés à un ordinateur qui permettent une immersion hypnotique optimale grâce à un champs de vision large, une grande qualité graphique.Afin d’induire un rétro-contrôle efficace sur la douleur, notre application de réalité virtuelle est fondée sur les principes de l’hypnothérapie : induction hypnotique (entrée progressive dans l’hypnose), suggestion hypnotique (proposition d’images et de sons induisant et maintenant l’hypnose), sortie d’hypnose (transition vers un état de vigilance habituel).

Nous nous sommes également servis d’outils théoriques tels que la color therapy (selon laquelle certaines couleurs influeraient sur l'état mental d’un individu donné) ou le principe de cohérence cardiaque (qui permet de comprendre comment suggérer un rythme respiratoire à même de relaxer, de détendre une personne). Tous ces principes ont conditionné le fonctionnement et la forme que prend notre dispositif : 

  • il fonctionne avec des casques de réalité virtuelle haut de gamme (Occulus Rift, HTC Vibes) connectés à un ordinateur : ces casques permettent une immersion hypnotique optimale grâce à un champs de vision large, une grande qualité graphique, et leur prix (environ 2500 euros) les rend accessible aux professionnels ;
  • le patient peut être installé par le praticien face à trois univers immersifs (montagne enneigée, jardin zen, forêt peuplée d’animaux), selon la sensibilité du patient, qui peut indiquer au professionnel sa préférence pour l’un ou l’autre des environnements disponibles ;
  • l’entrée et la sortie hypnotiques sont suggérées par une histoire thérapeutique (on passe d’un univers clos tel qu’une maison de bois à un environnement ouvert de pleine nature avant de retourner à un cadre fermé) ;
  • les couleurs mais également la musique, les bruitages, le rythme des plantes, des animaux, de la tombée de feuilles,etc. de l’univers ont été conçus pour favoriser l'état d’hypnose, et multipliés afin de correspondre à chaque patient ;
  • une interface de contrôle est accessible au praticien, qui peut par exemple faire intervenir dans l’univers de réalité virtuelle des éléments de distraction afin de détourner l’attention du patient d’un point particulier de l’espace réel, par exemple lorsqu’il doit réaliser un geste thérapeutique douloureux.

Quel est votre modèle économique ?

Nous proposons une licence d’utilisation payante, valable pour un an et pour un ordinateur.Nous proposons une licence d’utilisation payante, valable pour un an et pour un ordinateur. Cette licence comprend notamment la formation du personnel à l’utilisation de l’application et la maintenance de cet outil, dont la maintenance évolutive de l’application (nous nous engageons auprès de nos utilisateurs à ajouter des environnements de réalité virtuelle tous les 3 à 4 mois).

Le dispositif a-t-il déjà été testé ? A l’heure actuelle, est-il utilisé par des structures hospitalières ?

Nous avons gagné un appel à innovation intitulé "L'hôpital du futur" qui nous permet de développer un partenariat avec deux hôpitaux de l'AP-HP (Hôpital Bicêtre, Hôpital Cochin), qui testent notre dispositif.Une pré-étude a d’abord été réalisée à Brest, à la clinique Pasteur-Lanroze : nous cherchions à valider alors un effet de notre dispositif dans l’anxiété et les douleurs préopératoires, postopératoires ou induites par un geste thérapeutique douloureux. Nous avons également testé notre application dans le service de soins palliatifs de la clinique.

Nous avons par ailleurs récemment gagné un appel à manifestation d’intérêt sur l’innovation intitulé « L’hôpital du futur », organisé par le CHU de NantesCentre Hospitalier Universitaire de Nantes. Ce prix nous permet de développer un partenariat avec deux hôpitaux de l'AP-HPAssistance Publique – Hôpitaux de Paris (Hôpital Bicêtre, Hôpital Cochin), qui testent notre dispositif et mèneront prochainement une étude sur les effets de l’application dans le traitement de l’anxiété pré-opératoire en chirurgie orthopédique. Le CHU de Nantes réalisera également une étude sur les applications de notre dispositif dans le traitement de l’anxiété pré-opératoire et pré-opératoire en chirurgie orthopédique nécessitant une anesthésie loco-régionale chez l’adolescent, ce qui nous a amené, pour préparer cette étude, à étendre la durée de certaines séquences animées de réalité virtuelle.

Le service d'urgences du groupe hospitalier Saint Joseph, à Paris, utilise par ailleurs notre application au quotidien.Le service d’urgences du groupe hospitalier Saint Joseph, à Paris, utilise par ailleurs notre application au quotidien. L’hôpital Saint-Joseph étudiera également le dispositif et ses bénéfices potentiels dans la mise en place et le retrait de sondes urinaires.

Healthy Mind

Fiche n° 2650, créée le 29/05/18 à 04:16 - MàJ le 09/02/22 à 17:43

Healthy Mind

Healthy Mind propose une solution logicielle utilisable en réalité virtuelle contenant des expériences 3D visuelles et auditives pour lutter efficacement contre la douleur et l’anxiété des patients.

Date de création : 2017
Siège : Paris
CEO : Reda Khouadra


  • Catégorie : Start up/Pôles/Incubateurs
  • Budget/CA : de 300K à 2M euro
  • Effectif : Moins de 10


Malo Louvigné

Fiche n° 3188, créée le 29/05/18 à 12:53 - MàJ le 29/05/18 à 13:02

Malo Louvigné



Parcours Depuis Jusqu'à
Healthy Mind
Co-Founder & CTO
- -
Télécom Physique Strasbourg ; Université de Strasbourg ; EM Strasbourg Business School
Diplômé d'école d'ingénieurs, d'un master de l'Université et d'une école de commerce 2013 à 2017
2013 2017
Bükert
Projet de fin d'étude Mars 2016 à Août 2016
Mars 2016 Août 2016

- co-fondateur de la start-up Healthy Mind
- développeur du dispositif médical utilisant la réalité virtuelle de Healthy Mind


Timothée Cabanne

Fiche n° 3189, créée le 29/05/18 à 13:11 - MàJ le 04/06/18 à 09:48

Timothée Cabanne



Parcours Depuis Jusqu'à
Healthy Mind
Co-Founder 2017 Aujourd'hui
2017 Aujourd'hui
Telecom Physique Strasbourg ; EM Strasbourg Business School
Diplômé d'école d'ingénieurs et de commerce 2013 à 2017
2013 2017

- co-fondateur d’Healthy Mind
- développeur de l’application de réalité virtuelle d’healthy mind


Fin
loader mask
1