Début

PariSanté Campus : transparence des données, création de scale-up… Retour sur les enjeux (afterwork)

Paris - Publié le jeudi 23 septembre 2021 à 14 h 35 - n° 13313 « Nous allons accompagner les start-ups au sein de l’hôtel d’entreprises avec l’ambition de créer une chaîne de production de licornes pour aller sur le marché européen dans un premier temps mais aussi sur des marchés plus risqués comme la Chine ou les États-Unis ». Intervenu le 22 septembre 2021 à l’occasion de l'afterwork de rentrée du think tank Health & TechHealth & Tech think tank, le Cercle des décideurs numérique et santé, le Pr Antoine TesnièreAntoine TesnièreAntoine Tesnière, directeur général de PariSanté Campus, a partagé la vision des porteurs du programme et fait le point sur les prochaines étapes du dispositif. Stéphanie CombesStéphanie CombesStéphanie Combes, directrice générale du Health Data HubHealth Data Hub (HDH)Health Data Hub, et Mickaël TanterMickaël TanterMickaël Tanter, professeur de recherche à l'InsermInsermInserm et entrepreneur, ont également participé à l'échange.

PariSanté Campus, un interlocuteur central de l'écosystème


Annoncé en décembre 2020 par le Président de la RépubliqueEmmanuel MacronEmmanuel Macron, le projet PariSanté Campus prévoit la création d’un pôle d’excellence de recherche, d’innovation, de formation et d’entrepreneuriat « unique au monde » sur le thème de la santé numérique. Ses 5 membres fondateurs sont l’Inserm, l'InriaInriaInria, l'université PSLUniversité Paris-Science-LettresUniversité Paris-Science-Lettres, le Health Data Hub et l'ANSAgence du numérique en santé (ex Asip Santé)Agence du numérique en santé (ex Asip Santé). Le campus s’installera à l’horizon 2028 sur le site de l’ancien hôpital d’instruction des armées du Val-de-Grâce.

Un site préfigurateur devrait ouvrir en novembre 2021 dans le 15e arrondissement de Paris afin de lancer dès à présent l’activité, rappelle le Pr Antoine Tesnière, ajoutant que la concertation publique sur le programme est ouverte (« chaque citoyen est invité à participer »), tout comme les appels aux start-ups et grands groupes qui souhaitent rejoindre l'écosystème PariSanté Campus (voir article H&TI ici). « Le message que nous voulons faire passer c’est que PariSanté Campus est un interlocuteur pour tous les acteurs, souligne le Pr Antoine Tesnière : l’idée est de faire grandir le projet tous ensemble. Que vous soyez chercheurs ou entrepreneurs, nous sommes preneurs de toutes les idées. »

Les temps forts de l'échange :



L’un des enjeux sur le marché du numérique en santé est le passage à l'échelle des start-ups (scale-up)

Les 3 intervenants sont notamment revenus sur les enjeux du marché, observant un engouement de plus en plus important de la part des fonds d’investissement envers les jeunes pousses du numérique en santé - renforcé depuis la crise sanitaire - mais relevant des difficultés quant au passage à l'échelle, un point sur lequel a insisté le Pr Mickaël Tanter : « Il existe beaucoup d’aides de l'État pour la maturation : les entreprises se créent, grandissent mais quand il s’agit d’atteindre le niveau supérieur, de créer des licornes, ça bloque. »

C’est pourquoi l’une des ambitions fortes de PariSanté Campus est d'accompagner les start-ups à un stade relativement avancé de croissance pour les faire monter en puissance sur le marché et ainsi limiter le risque de perte de talents, les jeunes pousses à fort potentiel attirant les convoitises de grands groupes internationaux (en particulier chinois et américains).


Données de santé : la nécessite d’un accompagnement des usagers

Autre sujet clé abordé : celui des données de santé, dont l’utilisation est vectrice de craintes du côté des usagers. Le Pr Antoine Tesnière, Stéphanie Combes et le Pr Mickaël Tanter s’accordent à penser qu'un accompagnement pédagogique est essentiel pour que les citoyens puissent clairement comprendre ce qu’est une donnée de santé, en quoi elle est utile, comment elle est exploitée et par qui, pourquoi elle est attaquée et comment on la protège. Il s’agit selon eux de l’un des enjeux principaux du développement du numérique en santé en France.

Pour Stéphanie Combes, il est primordial de contribuer « collectivement » à cette démarche pédagogique, estimant que PariSanté Campus peut « très fortement » participer à cette meilleure compréhension du sujet de la part des différents acteurs. Le Pr Antoine Tesnière confirme : ces objectifs de médiation, d’information du citoyens, font partie des priorités de PariSanté Campus.

« Les données généralistes peuvent nous renseigner sur beaucoup d'éléments, ajoute-il par ailleurs. Les outils algorithmiques vont amener des éclairages nouveaux, le bon usage de ces données vont nous permettre par exemple d’explorer les comportements, voire les émotions. C’est un champ de recherche important. » Le Pr Mickaël Tanter acquiese, soulignant de son côté l’apport des données dans l'établissement de diagnostics précoces. Il alerte sur le fait que toute cette innovation devra être réalisée « avec une volonté éthique constante » : « la donnée éthique, c’est ce qu’on doit mettre en avant. Nous ne devons pas être en retard sur ce point », note-t-il.

La directrice du HDH ajoute qu’il existe également des enjeux de modèles économiques et de remboursement : « Si on crée des bases de données innovantes mais qu’elles se vendent ailleurs (à l'étranger), c’est dommage. Ce défi est à adresser avec les acteurs de PariSanté Campus. »


Pour aller plus loin : H&TI présente ici les modalités de la concertation publique sur le programme PariSanté Campus ainsi que des appels à candidatures adressés aux start-ups et grands groupes qui souhaitent rejoindre l'écosystème PariSanté Campus.
Antoine Tesnière, Stéphanie Combes et Mickaël Tanter étaient les invités du TT H&T le 22/09/2021. - © H&TI - Care Insight
Antoine Tesnière, Stéphanie Combes et Mickaël Tanter étaient les invités du TT H&T le 22/09/2021. - © H&TI - Care Insight

Articles

PariSanté Campus : ouverture de la concertation sur le programme et des AAC aux industriels

Afin d’informer le public sur le projet PariSanté Campus et d’enrichir le programme, une grande concertation publique est lancée par les porteurs du programme et la Commission nationale du débat public (CNDP). En parallèle, le Gouvernement a annoncé le 22 septembre 2021 l’ouverture des appels …
Projet n° 13312 • 23/09/21 à 11:17

« PariSanté Campus sera la rampe de lancement de licornes en santé numérique » (Antoine Tesnière)

« L’objectif final de PariSanté Campus est de contribuer à fédérer et à structurer les initiatives académiques et entrepreneuriales sur le numérique en santé, et de muscler durablement la filière industrielle française des technologies du numérique en santé », relève le Pr Antoine Tesnière…
Entretien n° 12681 • 11/05/21 à 16:39

Le Pr Antoine Tesnière nommé à la direction de PariSanté Campus (site du Val-de-Grâce)

Le Pr Antoine Tesnière - jusqu’alors directeur adjoint du Centre interministériel de crise auprès du Premier ministre - a été choisi par la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation Frédérique Vidal pour assurer la direction de PariSanté Campus, au sein de l’Inserm…
Mercato n° 12442 • 19/03/21 à 17:52

Numérique en santé : PariSanté Campus rassemblera recherche, formation et start-ups à partir de 2028

PariSanté Campus, le campus de recherche et d’innovation en santé numérique prévu sur le site du Val-de-Grâce (annoncé par le Président Emmanuel Macron le 4 décembre 2020), permettra aux acteurs publics impliqués (l’Inserm, l’université PSL, Inria, l’Agence du numérique en santé et le Health Data…
Actualité n° 11936 • 08/12/20 à 14:38

Emmanuel Macron annonce un campus à Paris pour structurer la filière du numérique en santé (400M€)

Le lancement de « Paris Campus Santé », nouveau lieu destiné à « structurer une filière de santé numérique », a été annoncé par le Président Emmanuel Macron le 4 décembre 2020 au cours de sa visite au sein de l’Institut Imagine (installé à l’hôpital Necker à Paris), réalisée aux côtés de la ministre…
Actualité n° 11931 • 04/12/20 à 17:21

Dans l'annuaire

Ministère des Solidarités et de la Santé

Le ministère des Solidarités et de la Santé est l’administration française chargée de la mise en œuvre de la politique du gouvernement dans les domaines des affaires sociales, de la solidarité et de la cohésion sociale, de la santé publique et de la protection sociale.

Organisation n° 260 • 11/04/16 à 12:21

Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

■ Administration publique française chargée de préparer et mettre en œuvre la politique du Gouvernement dans les domaines de l’enseignement supérieur, de la recherche, de la technologie et de l’espace
■ Dirigé par la ministre Frédérique Vidal

Organisation n° 492 • 16/05/16 à 15:59

Les autres éléments clés des interventions :

Intervention du Pr Antoine Tesnière :

Pr Antoine Tesnière - © Université de Paris

  • Les membres fondateurs (Inserm, Inria, PSL, HDH et ANS) vont « mettre en commun leurs expertises autour du numérique en santé pour accompagner chercheurs et enseignants ».
  • Les porteurs du programme sont notamment en discussion avec l'AP-HPAssistance Publique – Hôpitaux de Paris pour « nouer des liens forts voire créer une fusion avec le projet mis en place autour de l’Hôtel Dieu (incubateur Biolabs) ».
  • L’idée est de déployer « un réseau de collaboration avec le monde du soin à l’international », en intégrant la médecine de ville au secteur hospitalier, le tout « en s’inscrivant dans les grands projets nationaux », comme le Ségur (investissement inédit dédié au développement du numérique en santé) et la stratégie d’accélération en santé numérique (Innovation Santé 2030) présentée en juin, autant d’axes jugés « essentiels » que PariSanté Campus va accompagner.
  • Au sujet de l’appel aux start-ups et aux grands groupes, l’idée est de « couvrir l’ensemble des thématiques médicales, techniques ou autres ». L’ambition est de pouvoir suivre les acteurs, de les accompagner et de rassembler tous les entrepreneurs « avec différentes typologies et différents degrés de maturité ». Il indique que les entreprises seront présentes sur 40 % des surfaces du site PariSanté Campus.

Intervention de Stéphanie Combes :

Stéphanie Combes - © D.R.

Intervention du Pr Mickaël Tanter :

Mickaël Tanter - © D.R.

Le Pr Mickaël Tanter est un physicien français, professeur de recherche à l’Inserm, directeur du laboratoire « Physics For Medicine » (Inserm/ESPCIESPCIÉcole supérieure de physique et de chimie industrielles Paris/CNRSCNRS) et directeur du premier accélérateur de recherche technologique de l’Inserm en ultrasons biomédicaux (Accelerator for Technology Research A.R.T.).

Présenté par le Pr Antoine Tesnière comme « le meilleur chercheur au monde » dans son domaine, il est à l’origine des nouvelles technologies d’imagerie fondées sur la mesure à cadence ultrarapide d’ondes ultrasonores.

Les éléments clés de son intervention :

  • Ingénieur et physicien, le Pr Mickaël Tanter s’occupe d’une équipe de chercheurs (physiciens et biologistes) avec laquelle il développe des capteurs pour le dépistage précoce de certaines pathologies neurologiques mais aussi pour traiter les patients sans les ouvrir par le biais d’une technique non invasive centrée sur l’utilisation d’ondes ultrasonores.
  • Ces appareils ont pu être développés en créant « un réseau de collaborateurs cliniques (experts en cardiologie, en neuroscience, en cancérologie…) avec plusieurs hôpitaux ».
  •  Le but de son laboratoire est de parvenir à faire « un grand écart » entre la physique fondamentale jusqu'à la création d’un appareil clinique qui va avoir un impact social et sociétal, de passer de la science fondamentale (son équipe a publié de nombreux articles dans plusieurs revues scientifiques internationales) jusqu’au transfert clinique et industriel.
    • Aperçu des technologies développées par l'équipe du Pr Mickaël Tanter :

Mickaël Tanter a développé de multiples technologies novatrices dans son domaine. - © D.R.

> Pour aller plus loin : télécharger ici la présentation du Pr Mickaël Tanter (PPT).

  • Selon l’entrepreneur, le succès de ses technologies repose sur la co-construction : « Rien de tel que de travailler sur le même site entre industriels, médecins et chercheurs, souligne-t-il. C’est là que les grandes inventions se font. »
  • Ce regroupement des acteurs permet de « créer des synergies », insiste-t-il, expliquant qu’une filière dans le domaine des ultrasons biomédicaux est « en train d'émerger », avec plusieurs PMEPMEPetite et Moyenne Entreprise qui commencent à travailler ensemble.
Fin
loader mask
1