Début

Les Français et la santé numérique : usage en hausse mais un besoin d’accompagnement (France Assos)

Paris - Publié le mercredi 22 septembre 2021 à 15 h 38 - n° 13307 88 % des Français qui utilisent internet sont adeptes des services numériques dans le cadre de leur parcours de santé, comme Ameli.fr (67 %) ou les plateformes de rendez-vous en ligne (59 %), mais seulement 24 % se disent bien informés et connaître leurs droits d’opposition concernant leurs données de santé : c’est en partie ce qui ressort d’une enquête réalisée par CSA pour France Assos SantéFrance Assos SantéFrance Assos Santé, à quelques mois du déploiement de Mon Espace Santé (ENSENSEspace numérique de santé).

Ce sondage, dont les résultats ont été présentés le 21 septembre 2021, a été réalisée par le biais d’un questionnaire auto-administré en ligne du 17 juin au 25 juin auprès d’un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, soit : 1 510 Français dont 97 patients (maladie chronique, maladie qui nécessite des traitements et un suivi médical, problème ponctuel de santé au cours des 12 derniers mois qui a nécessité une prise en charge).

Les objectifs de l’enquête étaient :

 • d’identifier le niveau de satisfaction des français concernant la téléconsultation et déterminer les avantages et les limites de la pratique ;
• de mesurer la connaissance des Français sur le dossier médical partagé (DMP) et le dossier pharmaceutique (DP) et connaître les usages ;
• de mesurer la connaissance et l’opinion des Français sur Mon Espace Santé  et son fonctionnement.

Les principaux enseignements de l’enquête :


Concernant la téléconsultation et la prise de rendez-vous en ligne : l’usage a été accéléré dans le contexte de la crise sanitaire mais se révèle parfois limité en raison de contraintes techniques :
> 30 % des Français qui utilisent internet ont déjà eu recours à la téléconsultation, contre 7 % avant la crise du Covid-19 : ceux qui ont déjà utilisé la téléconsultation sont dans l’ensemble satisfaits (satisfaction moyenne évaluée à 7,4/10) ;
> les problèmes techniques ou les difficultés d’accès au numérique pour une partie de la population sont présentés comme des obstacles au recours à la téléconsultation : par ailleurs, pour certaines personnes interrogées, le manque de contact direct peut déshumaniser la consultation (2 utilisateurs sur 10 se sentent moins à l’aise en téléconsultation qu’en présentiel).

Concernant le DMP et le DP : l’enquête montre que ces outils sont dans l’ensemble méconnus des Français et peu utilisés :
> près de 8 Français sur 10 ont déjà entendu parler du DMP mais un peu moins de 50 % d’entre eux connaissent son fonctionnement ;
> 11 % des répondants seulement indiquent détenir un DP.

Concernant Mon Espace Santé (ENS) : les Français sondés expriment une forte attente vis-à-vis de ce nouvel outil :
> 82 % des répondants estiment que ce nouveau service va permettre de faciliter le parcours de soins, tant au niveau des professionnels de santé que des patients.



« Des fragilités à combler »


En synthèse France Assos Santé relève que les résultats de l'étude réalisée par CSA montrent « à la fois le potentiel énorme que représente le numérique en santé pour permettre aux usagers de la santé de mieux prendre leur parcours santé en mains mais aussi les fragilités actuelles à combler », remarquant que les outils existants sont sous-utilisés, « en grande partie par manque de visibilité et d’information ».

Soulignant l’intérêt de la généralisation de Mon Espace Santé -« un levier fondamental pour encourager et inciter les Français à s’approprier les services numériques et les ancrer dans les habitudes quotidiennes du parcours de soins » -, France Assos Santé insiste sur la nécessité :
• de mettre en place « une meilleure communication » sur les droits des usagers concernant leurs données ;
• de déployer un accompagnement renforcé des populations éloignées du numérique pour des raisons géographiques ou démographiques.
88 % des Français utilisent au moins un service numérique dans le cadre du parcours de santé. - © CSA - France Assos Santé
88 % des Français utilisent au moins un service numérique dans le cadre du parcours de santé. - © CSA - France Assos Santé

Les Français utilisent les services numériques de santé mais sont peu informés sur leur droit d’opposition sur leurs données de santé

Plus de 8 Français sur 10 utilisent un service numérique dans le cadre du parcours de santé : une utilisation encore plus importante pour les patients/aidants

1 - © CSA - France Assos Santé

Légende :

  • réponses à la question 9 : « Parmi les services numériques suivants, lesquelles avez-vous déjà utilisé ou utilisez-vous actuellement dans le cadre de votre parcours de santé ? » ;
  • Xx % résultats auprès des patients ;
  • donnée entourée en vert (ici 70 %) : différences significatives des patients (vert) vs la population française (95 % / 99 %) (rouge) ;
  • +/- : différences significatives vs population française.

Près des 2/3 des Français déclarent avoir confiance dans la sécurisation des données de santé

2 - © CSA - France Assos Santé

Légende :

  • réponses à la question 27 : « D’une manière générale, avez-vous confiance concernant la sécurisation des données de santé ? » ;
  • Xx % résultats auprès des patients ;
  • donnée entourée en vert : différences significatives des patients (vert) vs la population française (95 % / 99 %) (rouge) ;
  • +/- : différences significatives vs population française.

Seul 1/4 des Français déclare être très bien informé et connaître ses droits d’opposition sur les données de santé : une même proportion ignore tout de ce droit

3 - © CSA - France Assos Santé

Légende :

  • réponses à la question 28 : « Globalement, diriez-vous que vous êtes bien informé sur le fait que vous avez un droit d’opposition sur vos données de santé ? » ;
  • Xx % résultats auprès des patients ;
  • donnée entourée en rouge : différences significatives des patients (vert) vs la population française (95 % / 99 %) (rouge) ;
  • +/- : différences significatives vs population française.
France Assos Santé
Fiche n° 1716, créée le 24/05/17 à 12:29 - MàJ le 19/06/19 à 17:20

France Assos Santé

° Organisation chapeautant l’ensemble des 72 associations membres de l’Union nationale des associations agréées d’usagers du système de santé (UNAASS)
° Constitution : 21 mars 2017
° Président : Gérard Raymond (19 juin 2019)
° Mission : se positionner comme un organe de contre-pouvoir défendant les intérêts des usagers du système de santé


  • Catégorie : Patients


Fin
loader mask
1