Début

Santé au travail : les solutions innovantes proposées en France (prévention/télémédecine/vaccination)

Paris - Publié le mercredi 21 avril 2021 à 15 h 45 - n° 12572 Un dispositif pour simplifier la prise en charge et le suivi médical des salariés (PadoaPadoaPadoa) ; un outil en ligne d'évaluation de la pénibilité des rythmes de travail de nuit (DiagnoRythme de MySommeilMySommeilMySommeil) ; un cabinet médical connecté intégré au sein de l’entreprise (H4DH4DH4D) mais aussi des solutions déployées dans le cadre de la campagne vaccinale contre la Covid-19 (Work n’Vax, TrickyTrickyTricky, Mesvaccins.netMesvaccins.netMesvaccins.net, MedicamentumMedicamentumMedicamentum, CovidListe, Vite ma dose…). De multiples outils innovants se développent dans le champ de la santé au travail pour mieux suivre ou prévenir la santé des salariés au sein des entreprises.

Dans le contexte de la pandémie de Covid-19 et du déploiement de la campagne vaccinale, Health & Tech Intelligence présente un aperçu des solutions innovantes dédiées à la santé au travail proposées en France à destination des entreprises, une liste (non exhaustive) organisée en 2 parties :

1. aperçu du type de solutions axées sur la santé au travail : tableau de synthèse des solutions ;
2. focus - aperçu des solutions innovantes dédiées aux entreprises dans le cadre de la vaccination contre la Covid-19 : slider avec une slide présentant chacune des solutions.


APPEL AUX PORTEURS DE SOLUTIONS : cette liste est amenée à évoluer au fur et à mesure des échanges avec les acteurs de l'écosystème. Nos analystes H&TI sont à disposition des porteurs de solutions innovantes pour intégrer à notre listing leurs projets dédiés à la santé au travail, et notamment ceux liés à la vaccination. Contact : editorial@healthandtech.eu.

L’intérêt de la gamification pour diminuer l’hésitation vaccinale


Pour aller plus loin sur le sujet, H&TI présente également dans cet article :

un focus sur le cadre réglementaire/législatif :
- en février, l’Assemblée nationale a adopté en première lecture une proposition de loi pour renforcer la prévention en santé au travail : le texte prévoit notamment d’ouvrir l’accès au dossier médical partagé (DMP) aux médecins du travail, qui auront également la possibilité de recourir à la télémédecine ;
- le 19 avril, le Gouvernement français a lancé « TousAntiCovid Carnet » (TAC) : un nouveau service - papier et numérique via l’application TousAntiCovid - qui permet de vérifier des certificats de tests RT-PCR et antigéniques mais aussi de vaccination anti-Covid-19 « au niveau national, puis par les autres pays de l’Union européenne, et à terme hors des frontières de l’Union européenne » ;

• un entretien avec David LabrosseDavid LabrosseDavid Labrosse, médecin en santé publique, co-fondateur et CEOCEOChief Executive Officer de Tricky (escape game santé), partenaire avec Mesvaccins.net de Work n’Vax, une solution globale et digitale développée par Care InsightCare InsightCare Insight ayant pour objectif d’accompagner les entreprises dans une politique de santé au travail dans le contexte Covid-19 autour de 3 axes : informer, sensibiliser et vacciner.
David Labrosse revient sur la manière dont la gamification permet de pallier l’hésitation vaccinale à travers une déconstruction des idées reçues et émotions négatives ressenties par les individus envers la vaccination contre la Covid-19. L’entrepreneur observe à l’issue du jeu et du débriefing entre les participations une diminution significative de cette hésitation, et même un changement d’intention à un mois.
H&TI présente une liste évolutive des solutions innovantes dédiées à la santé au travail. - © H&TI
H&TI présente une liste évolutive des solutions innovantes dédiées à la santé au travail. - © H&TI

Santé au travail : aperçu des solutions développées en France

Aperçu du type de solutions axées sur la santé au travail disponibles en France :

Infographie

Nom du(des) porteur(s) de la solution Nom du(des) porteur(s) de la solution Solution Solution Date de création Date de cr\1ation Description Description Logo de la solution Logo de la solution
AIO 1 Numii Numii 2017 2017 Premier objet connecté capable de mesurer les efforts et gestes d’une personne qui travaille. Développé par AIO, l’objet permettra de mettre en place un suivi individuel de la santé de chaque salarié, mais aussi de créer l’unique base de données sur le travail humain, sur la base des données anonymes collectées, et qui seront mises à disposition de la recherche médicale, en collaboration avec l’Inria de Bordeaux. Premier objet connecté capable de mesurer les efforts et gestes d'une personne qui travaille. Développé par AIO, l'objet permettra de mettre en place un suivi individuel de la santé de chaque salarié, mais aussi de créer l'unique base de données sur le travail humain, sur la base des données anonymes collectées, et qui seront mises à disposition de la recherche médicale, en collaboration avec l'Inria de Bordeaux. 10912.00000000
Groupe Onepoint 2 Copass Copass 2020 2020 Plateforme numérique qui permet à toutes les parties prenantes d’une entreprises, collaborateurs, dirigeants et médecins du travail, de faciliter le retour sur le lieu de travail en adaptant à chacun les protocoles. Plateforme numérique qui permet à toutes les parties prenantes d'une entreprises, collaborateurs, dirigeants et médecins du travail, de faciliter le retour sur le lieu de travail en adaptant à chacun les protocoles. 10913.00000000
Hexopée (anciennement CNEA) 3 Validi Validi 2020 2020 Application de mise en œuvre et suivi des obligations sanitaires liées à la Covid-19. Résultat de la collaboration entre le Synofdes et Hexopée (ancinnement CNEA). Application de mise en œuvre et suivi des obligations sanitaires liées à la Covid-19. Résultat de la collaboration entre le Synofdes et Hexopée (ancinnement CNEA). 10924.00000000
Axomove 4 Axomove Axomove 2020 2020 Solution permettant à des salariés souffrant de douleurs musculaires et/ou articulaires au travail de les soulager grâce à des programmes d’exercices vidéos, en bénéficiant de l’accompagnement de kinésithérapeutes disponibles en téléconsultation par visio, le tout via une plateforme digitale. Solution permettant à des salariés souffrant de douleurs musculaires et/ou articulaires au travail de les soulager grâce à des programmes d'exercices vidéos, en bénéficiant de l'accompagnement de kinésithérapeutes disponibles en téléconsultation par visio, le tout via une plateforme digitale. 10915.00000000
Coven France 5 Coven Escape Coven Escape 2020 2020 Un escape game permettant d’aborder autrement le sujet du secourisme. Développé par des spécialistes de la conception d’escape games (Prev-Up) et le Coven, cet solution a été créée suivant les thématiques du programme de formation SST. Un escape game permettant d'aborder autrement le sujet du secourisme. Développé par des spécialistes de la conception d'escape games (Prev-Up) et le Coven, cet solution a été créée suivant les thématiques du programme de formation SST. 10916.00000000
DriveQuant 6 Léa Léa 2019 2019 Dispositif dédié à la sensibilisation routière en entreprise, composé d’une application mobile qui permet d’analyser les comportements de conduite, couplée à une plateforme en ligne d’administration des conducteurs pour le responsable de flotte. Dispositif dédié à la sensibilisation routière en entreprise, composé d'une application mobile qui permet d'analyser les comportements de conduite, couplée à une plateforme en ligne d'administration des conducteurs pour le responsable de flotte. 10914.00000000
MoodWork 7 MoodWork MoodWork 2019 2019 Solution digitale (web et mobile) permettant d’accompagner chaque salarié dans sa démarche de qualité de vie au travail. Solution digitale (web et mobile) permettant d'accompagner chaque salarié dans sa démarche de qualité de vie au travail. 10917.00000000
MySommeil 8 DiagnoRythme DiagnoRythme 2020 2020 Premier outil en ligne d'évaluation de la pénibilité des rythmes de travail de nuit & posté sur 3 dimensions spécifiques : rythme de travail; mesures collectives et dimension organisationnelle. Une synthèse par planning présente un score global puis le niveau de pénibilité du rythme étudié sur les 3 dimensions ainsi qu’un plan d’action spécifique pour chaque dimension. Premier outil en ligne d'évaluation de la pénibilité des rythmes de travail de nuit & posté sur 3 dimensions spécifiques : rythme de travail; mesures collectives et dimension organisationnelle. Une synthèse par planning présente un score global puis le niveau de pénibilité du rythme étudié sur les 3 dimensions ainsi qu'un plan d'action spécifique pour chaque dimension. 10918.00000000
Moovency 9 Kimea Kimea 2020 2020 Solution permettant aux entreprises de quantifier objectivement le risque biomécanique de Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) à partir de technologies de rupture. Solution permettant aux entreprises de quantifier objectivement le risque biomécanique de Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) à partir de technologies de rupture. 10920.00000000
Padoa 10 Padoa Padoa 2016 2016 dispositif simple et intuitif qui vise la simplification de la prise en charge et du suivi médical des salariés. dispositif simple et intuitif qui vise la simplification de la prise en charge et du suivi médical des salariés. 10921.00000000
Crédit Agricole Assurances 11 Crédit Agricole Ma Santé Crédit Agricole Ma Santé 2019 2019 Plateforme e-santé ciblant les salariés et leurs employeurs. Une application tout-en-un qui propose des services clés en main en matière de santé. Plateforme e-santé ciblant les salariés et leurs employeurs. Une application tout-en-un qui propose des services clés en main en matière de santé. 10922.00000000
H4D 12 H4D H4D 2008 2008 Premier cabinet médical connecté réunissant des instruments de mesure et d’investigation nécessaires à la prise en charge des patients en visioconférences. La société propose un accompagnement en santé au travail pour les entreprises et les collectivités. Premier cabinet médical connecté réunissant des instruments de mesure et d'investigation nécessaires à la prise en charge des patients en visioconférences. La société propose un accompagnement en santé au travail pour les entreprises et les collectivités. 9420.00000000
Aphysia 13 Aphysia Aphysia 2015 2015 Expert en détection et en prévention des risques santé en entreprise Expert en détection et en prévention des risques santé en entreprise 10923.00000000

Source(s) : Veille H&TI

FOCUS - Aperçu des solutions innovantes dédiées aux entreprises et à la santé des salariés dans le cadre de la vaccination contre la Covid-19 :

Infographie

  •  Tricky / Mesvaccins.net / Care Insight

    Solution Work n’Vax
    Date de création 2021
    Description Solution globale et digitale conçue par Care-Insight et ses partenaires Mesvaccins.net et Tricky. Leur mission principale est d’accompagner les entreprises dans une politique de santé au travail dans le contexte covid-19 au tour de 3 axes : informer ; sensibiliser ; vacciner.
  •  Tricky

    Solution Escape Game
    Date de création 2021
    Description Escape Room Santé : outil de gamification en prévention santé qui utilise le concept de l’escape game pour sensibiliser les participants à des messages de prévention intégrés dans la dynamique de jeu. Une partie sur l’hésitation vaccinale et la déconstruction des idées reçues et émotions négatives liées à la vaccination, notamment contre la Covid-19, a été déployée. Une version digital de l’outil est en cours de développement.
  •  Mesvaccins.net

    Solution Mesvaccins.net
    Date de création 2014
    Description Plateforme permettant de gérer ses vaccinations et celles de ses proches en bénéficiant de l’expertise de l’expertise de professionnels de santé.
  •  Medicamentum

    Solution COVID Anti Gaspi
    Date de création 2021
    Description Plaateforme mise à disposition de tous, développée bénévolement par l’équipe Medicamentum, dans le but d’accélérer la vaccination, et d’éviter le gaspillage de doses suite aux rendez-vous manqués de la journée.
  •  CovidListe

    Solution CovidListe
    Date de création 2021
    Description Application gratuite qui permet d'être alerté quand une dose de vaccin anti-covid est disponible près de chez soi
  •  CovidTracker

    Solution Vite Ma Dose
    Date de création 2021
    Description Plateforme émanant de CovidTracker, plateforme multi-usages lancée au printemps 2020. L’utilisateur renseigne sa localisation et le site affiche les rendez-vous vaccinaux répertoriés grâce à une collecte des données des sites de réservation (Doctolib, Keldoc, Maiia, Mapharma.net, Ordoclic…)
  •  Mesoigner

    Solution MeSoigner.fr
    Date de création 2021
    Description Plateforme de réservation en ligne pour 1 000 de ses pharmacies adhérentes en France. Sur fond de défiance à l’égard de l’AstraZeneca, les volontaires ont depuis avril la possibilité de choisir leur vaccin.
  •  Pandalab

    Solution Pandalab
    Date de création 2021
    Description Service de rendez-vous de vaccination contre la Covid-19 pour les pharmaciens

Source(s) : Veille H&TI

Pour aller plus loin :

Articles clés H&TI sur la vaccination contre la Covid-19 :

La santé au travail à l’international :

Et aussi : focus sur le développement des exosquelettes dans les métiers de soins et les métiers hospitaliers :

  • accéder ici au replay et au compte rendu du 6e UX Forum, qui portait sur les exosquelettes dans les métiers de soins et hospitaliers (la visioconférence a eu lieu le 25 mars 2021 : elle était organisée par le Cercle Entreprises et Santé, en partenariat avec la Chaire Gestion des services de santé du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam)).

Une proposition de loi ouvre l’accès au DMP à la médecine du travail

Le 17 février 2021, l’Assemblée nationale a adopté en première lecture, avec modifications, une proposition de loi pour renforcer la prévention en santé au travail. Le texte avait été déposé fin décembre 2020 par les députées Charlotte Parmentier-Lecocq et Carole GrandjeanCarole Grandjean (La République en marche, LREM) ainsi que plusieurs de leurs collègues. Le Gouvernement a engagé la procédure accélérée sur ce texte le 2 février 2021.

« C’est la première fois qu’un accord national interprofessionnel (ANI) est transposé par un texte présenté par des parlementaires, relève Vie-publique.fr. Les autres ANI ont toujours été transposés par des projets de loi. »

De manière générale, le texte :

  • renforce la prévention au sein des entreprises ;
  • décloisonne la santé publique et la santé au travail.

« Le contenu du document unique d'évaluation des risques professionnels (Duerp) est renforcé, ajoute Vie-publique.fr. Une conservation successive du document est prévue pour assurer la traçabilité collective des expositions. »

Les mesures clés prévues par le texte :

  • amélioration de la qualité du service rendu par les services de santé au travail : ces services devront offrir un socle de services et feront l’objet d’une procédure de certification. Leurs règles de tarification sont par ailleurs revues.
    • Pour permettre un meilleur suivi des travailleurs, l’accès au dossier médical partagé (DMP) est ouvert au médecin du travail : ce dernier pourra l’alimenter et les médecins et professionnels de santé du patient pourront également consulter son dossier médical en santé au travail (DMST) ;
  • création du passeport prévention : toutes les formations suivies par le salarié sur la sécurité et la prévention apparaîtront dans ce passeport. Sur amendement des députés, ce passeport sera intégré dans le passeport d’orientation, de formation et de compétences, qui doit être déployé en 2021 à l’ensemble des salariés ;
  • extension des missions des services de santé au travail (SST), qui deviennent les « services de prévention et de santé au travail » (SPST) : évaluation et prévention des risques professionnels, actions de promotion de la santé sur le lieu de travail, pilotage des campagnes de vaccination et de dépistage ;
  • amélioration de l’accompagnement de certains publics, en particuliers les publics vulnérables, et de la lutte contre la désinsertion professionnelle :
    • une cellule dédiée à la prévention de la désinsertion professionnelle devra être mise en place par les SPST ;
    • recours à la télémédecine par les médecins du travail rendu possible ;
    • mise en place d’une visite de mi-carrière professionnelle (à 45 ans à défaut d’accord de branche) et d’un rendez-vous « de liaison » ;
    • le suivi en santé au travail est étendu aux intérimaires, aux salariés des entreprises sous-traitantes ou prestataires comme aux travailleurs indépendants. Un amendement élargit les dispositifs d’accompagnement permettant de tester un nouveau poste de travail (le contrat de rééducation professionnelle en entreprise (CRPE) et l’essai encadré, destiné aux assurés en arrêt de travail) ;
  • réorganisation de la gouvernance de la santé au travail : avec une adaptation de l’organisation interne des SPST, un élargissement des conditions dans lesquelles le médecin du travail peut déléguer une partie de ses missions à d’autres membres de l'équipe de santé et un renforcement du pilotage national :
    • les médecins de ville pourront contribuer au suivi médical des travailleurs ; le statut d’infirmier en santé au travail est validé ; sur proposition des députés, les masseurs-kinésithérapeutes et les ergothérapeutes pourront par ailleurs intervenir dans les équipes de santé au travail ;
    • pilotage national : institution d’un comité national de prévention et de santé au travail (CNPST), aux compétences étendues, au sein du Conseil d’orientation des conditions de travail ;
    • un amendement gouvernemental prévoit une ordonnance pour faire évoluer les relations entre les associations régionales pour l’amélioration des conditions de travail (Aract) et l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact).  

L’ensemble de ces mesures doit s’appliquer au plus tard avant avril 2022.

Articles clés H&TI sur la législation relative à la santé au travail :

Pour aller plus loin :

  • consulter l’espace dédié au suivi de la santé au travail sur le site ministère du Travail via ce lien pour connaître les services clés mis à disposition par le Gouvernement et l'évolution de la législation en la matière.

FOCUS Covid-19 : « TousAntiCovid Carnet », des certificats de test et vaccination vérifiables en France et en Europe

Le Gouvernement français lance « TousAntiCovid Carnet » (TAC) : un nouveau service, papier mais aussi numérique via l’application TousAntiCovid, qui permet de vérifier des certificats de tests RT-PCR et antigéniques mais aussi de vaccination anti-Covid-19 « au niveau national, puis par les autres pays de l’Union européenne, et à terme hors des frontières de l’Union européenne ». Le dispositif a été dévoilé par le Gouvernement le 19 avril 2021. L’objectif est triple :

  • « proposer un service simple et gratuit pour tous » ;
  • « assurer la sécurité des données sanitaires traitées » ;
  • « garantir un accès égalitaire avec la possibilité d’obtenir son certificat en version papier comme en numérique ».

Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la proposition d’un « certificat vert numérique » (« Digital Green Pass ») émise par la Commission européenneCommission européenne en mars (voir article H&TI ici) pour permettre la circulation sécurisée des personnes entre les pays de l’Union dans un contexte de pandémie mondiale où les États imposent des mesures sanitaires aux frontières et dans certains cas de restrictions de circulation.

Avec TAC, le Gouvernement français répond ainsi à la suggestion de la Commission, qui propose de mettre en place 3 types de certificats :

  • le certificat de test négatif ;
  • l’attestation de vaccination ;
  • le certificat de rétablissement de la Covid-19.

Le but est de « rendre la vérification des certificats interopérable au niveau européen avant le 17 juin, puis plus largement à l’international autour de standards communs ».

Le nouveau service TousAntiCovid Carnet est déployé en 2 étapes : • dès le 19 avril : lancement de la certification officielle des fiches résultats de tests RT-PCR et antigéniques négatifs et positifs ;• à partir du 29 avril : extension de la certification aux attestations de vaccination.

Plus précisément, les fiches de résultats de tests et preuves de vaccination réalisés en France sont authentifiées avec un code Datamatrix (une symbologie code-barres bidimensionnelle à haute densité, proche du QR code) via la norme 2D-DOC/ANTS, « employée par l’administration française pour certifier ses documents », indique le Gouvernement.

Chaque citoyen pourra intégrer sa preuve numérisée à la fonctionnalité TousAntiCovid Carnet de l’application TousAntiCovid afin de simplifier le stockage et la présentation des certificats lors de voyages.

Ce document sera également disponible au format PDF et papier, note le Gouvernement.

Pour aller plus loin :

  • consulter l’article H&TI complet ici.

[ENTRETIEN] La gamification pour pallier l’hésitation vaccinale : « À un mois, on observe un changement d’intention »

  • Entretien avec David Labrosse, médecin en santé publique, co-fondateur et CEOCEOChief Executive Officer de Tricky (escape game santé).

Vous êtes médecin de formation, co-fondateur et CEO de Tricky, un escape game dédié aux sujets de santé. Vous avez récemment lancé une version centrée sur la vaccination et plus précisément sur l’hésitation vaccinale, relativement forte en ce qui concerne la vaccination contre la Covid-19. À quoi est due cette hésitation vaccinale selon vos observations ?

David Labrosse est le co-fondateur et le CEO de Tricky. David Labrosse : Nous nous sommes intéressés en premier lieu sur le sujet des soignants en EhpadEhpadEtablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes parce que le calendrier vaccinal dédié à la Covid-19 plaçait le personnel soignant parmi les publics prioritaires. Le postulat de départ c'était la difficulté constatée pour lancer la vaccination dans ce milieu. Il y avait un niveau de défiance élevé notamment sur les mois de novembre-décembre quand on commençait à parler des enjeux de la vaccination. Le terrain présentait une difficulté surl’acceptation des vaccins au sein de cette population. La demande d’une intervention de notre part est venue du terrain, et plus précisément de l'agence régionale de santé (ARS) de Nouvelle-AquitaineAgence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine.

L’agence souhaitait améliorer le taux de couverture vaccinale contre la grippe, qui est assez hétérogène sur le territoire. Le cahier des charges initial prévoyait la création d’un outil pour pallier l’hésitation vaccinale. Est arrivée la Covid-19, donc nous avons prévu de travailler sur une thématique large :cette version de notre escape game traite de la vaccination au sens large et nous avons apporté quelques spécificités dans la partie « débriefing » (échange entre les participants après le jeu) pour traiter du sujet Covid-19.

L’hésitation vaccinale est existante sur la vaccination en générale mais on observe des leviers différents selon la maladie : celle relative à la Covid-19 présente des freins qui lui sont spécifiques, tout comme la vaccination contre la grippe.

Quels sont les principaux freins constatés vis-à-vis de la vaccination contre la Covid-19 ?

Pour le comprendre, il faut rappeler la méthodologie que nous avons employée. Nous nous sommes basés sur une échelle validée dite « 5 C scale » (échelle 5 C), qui tient compte de 5 dimensions :

  • la confiance (vis-à-vis du produit et du Gouvernement) ;
  • la complaisance (vulnérabilité vis-à-vis de la maladie) ;
  • la contrainte physique et psychologique (par rapport à la disponibilité du vaccin et au vécu/quotidien de la personne) ;
  • la réflexion avant la vaccination (le fait de se forger son propre avis sur internet ou en lisant avant de se faire vacciner : évaluation du bénéfice-risque) ;
  • la responsabilité collective (« Je me fais vacciner pour protéger autrui et atteindre l’immunité collective »).

Ce qui ressort comme fortement significatif dans l’hésitation vaccination c’est la confiance et la réflexion avant vaccination. Dans le cadre de la vaccination contre la Covid-19, nous avons cherché à évaluer l’impact émotionnel de la vaccination sur les individus. On se rend compte que l’enjeu de la vaccination contre la Covid-19 va générer énormément d'émotions négatives chez les soignants : ceux qui sont réfractaires ressentent principalement de la colère et ceux qui sont hésitants de la peur. Cela rejoint la notion de confiance : les réfractaires ressentent de la colère vis-à-vis d’une crainte de manipulation du Gouvernement, les autres de la peur vis-à-vis d'éventuels effets secondaires (balance bénéfices-risques).

L’escape game comme outil pour déconstruire les émotions négatives

Constatez-vous une réduction du taux d’hésitation vaccinale chez les participants à l’escape game Tricky ?

Chiffres clés et présentation de l’outil Tricky - © Tricky L’hésitation vaccinale évolue indépendamment de notre dispositif, en fonction de l’actualité et des informations relayées au quotidien sur le sujet dans les médias.

Du côté de Tricky, on obtient des chiffres significatifs après intervention puis à un mois. Au total, il y a 1h30 d’intervention : 45 minutes d’escape game et 45 de débriefing entre les participants. Avant et après le jeu, on constate une diminution de l’hésitation vaccinale significative dans les réponses aux 15 questions portant sur la vaccination en générale. À un mois, on observe un changement d’intention : ceux qui souhaitent se faire vacciner n’ont pas changé leur intention, 36 % de ceux qui ne voulaient pas se disent finalement favorables à la vaccination, une part qui monte à 39 % chez ceux qui étaient dans le doute.

Ainsi, au bout d’un mois, il y a plus d’un tiers des participants qui sont « récupérés » par rapport à leurs intentions initiales. Au départ, seulement 45 % des participants souhaitaient se faire vacciner, 27 % hésitaient et 27 % refusaient. Or, à 45 %, on n’atteint pas l’immunité collective. Au bout d’un moins, on obtient un pourcentage de 60-70 % de participants qui souhaitent se faire vacciner donc on se rapproche du palier nécessaire pour assurer une immunité collective (75 %).

En quoi Tricky et la gamification en général aide à modifier les intentions initiales des personnes réfractaires à la vaccination ou des personnes hésitantes ?

Notre intention n’est pas de convaincre les personnes. Ce que l’on souhaite, c’est les amener à un bon niveau de connaissance pour prendre une décision objective. On a tous un libre arbitre, il faut le respecter, le tout c’est que chacun puisse prendre sa décision sur des fondements vérifiés, justes, objectivés, et non sur une perception biaisée du sujet.

Dans le cadre du jeu, on demande aux participants quelles émotions ils ressentent vis-à-vis de la vaccination en général : plus de 70-75 % rapportent une émotion positive (joie, confiance…). Quand on leur pose la même question par rapport à la vaccination contre la Covid-19, on descend à 11-16 % d'émotions positives chez les réfractaires et les hésitants : la grande majorité des émotions exprimées (80-85 %) sont la colère et la peur. Ce sont ces émotions qui ne sont objectivables. Ils vont être dans une interprétation, dans des croyances par rapport à ce qu’ils lisent ou entendent. C’est ça qu’il faut déconstruire.

Comment faites-vous pour déconstruire ces émotions négatives ?

En phase immersive de l’escape game, nous les amenons à se confronter aux 5 dimensions exposées (confiance, complaisance, etc.) à travers l’histoire d’un téléphone qui refuse une mise à jour de son antivirus. Ce téléphone matérialise l’hésitation vaccinale : il exprime un manque de confiance envers l’antivirus par exemple ou indique qu’il préfère que les autres téléphones fassent leur mise à jour à sa place (absence de responsabilité collective). On vient ici personnifier ce téléphone.

Pendant cette phase de jeu, les participants vont devoir lui apporter des éléments probants pour résoudre les 5 grandes énigmes qui vont leur permettre de déconstruire cette notion d’hésitation.

L’un des intérêts du principe de l’escape game est le fait d’exposer tous les membres de l’entreprise, le fait que tout le monde ait le même socle d’informations.Ce processus est effectué de manière séquencée pour les 5 grandes dimensions (confiance, complaisance, responsabilité collective, etc.). Quand les participants sortent de l’escape game, on les amène à transposer ce modèle informatique sur le monde du vivant : « Est-ce normal que le téléphone hésite ? ». 80 % des participants répondent « oui », qu’il est normal d’hésiter, rapprochant ce que vit le téléphone à leur ressenti vis-à-vis de la vaccination. On les conduit ainsi petit à petit à réaliser un travail d’introspection en leur demandant pourquoi le téléphone réagit de cette manière afin de déconstruire tous les biais cognitifs qui ont été générés par l’excédent de communication par exemple, le tout afin d’aboutir à une meilleure compréhension de soi et de son propre ressenti vis-à-vis de la vaccination. Ils comprennent ainsi pourquoi ils sont eux-mêmes dans une défiance ou autre par rapport à la vaccination.

À l’issue des 1h30 d’intervention, on ne pensait pas que l’hésitation vaccinale allait significativement diminuer, or, c’est le cas, et surtout à un mois. L’un des intérêts du principe de l’escape game est le fait d’exposer tous les membres de l’entreprise, le fait que tout le monde ait le même socle d’informations. Comme il y a eu un jeu et un échange ludiques et positifs, il y a moins de stigmatisation des pro-vaccins, des anti ou des hésitants. Il n’y a pas d’approche moralisante : chacun a pu exprimer ce qu’il ressentait et est ainsi davantage dans l’acceptation des opinions divergentes de ses collègues sur le sujet que dans l’opposition.

Une version digitale de l’escape game en développement

Où en est le développement de la partie de Tricky dédiée à la vaccination ?

Il s’agit avant tout d’un outil physique (un escape game en présentiel) que l’on propose en entreprise, et dans les Ehpads en particulier. Environ 120 personnes participent au jeu chaque semaine.

L'idée, avec cette version numérique, est d'avoir une approche beaucoup plus légère, avec un dispositif plus autonome.Nous sommes aussi en train de développer une version digitale de l’escape game, qui verra le jour en fonction des acheteurs : notre idée est de développer le produit si on a un marché en face. Le fait de faire partie du programme « Inno’Vaccins » - porté par AstrazenecaAstrazeneca, JanssenJanssenAG2R La MondialeAG2R La Mondiale et DPD Group (présentation des lauréats ici) accélère toute la partie sur la vaccination de notre solution : c’est donc sûr qu’on déploiera prochainement cette version.

L’idée, avec cette version numérique, est d’avoir une approche beaucoup plus légère, avec un dispositif plus autonome : la personne peut faire une expérience de gamification autour de l’hésitation vaccinale depuis son ordinateur ou son smartphone pour obtenir un premier niveau d’information et « scorer » son degré d’hésitation vaccinale.

En fonction du score obtenu sur l’outil digital, on pourra ensuite proposer, si l’utilisateur le souhaite et si la solution est prise en charge par l’entreprise, un dispositif digital proche de l’escape game que l’on propose en « physique ».

Tricky, partenaire de Work n’Vax, solution digitale pour accompagner les entreprises dans leur politique de santé au travail

Tricky fait partie des partenaires de la société Care Insight (avec MesVaccins.net) dans le cadre du développement de Work n’Vax, une solution globale et digitale ayant pour objectif d’accompagner les entreprises dans une politique de santé au travail dans le contexte Covid-19 autour de 3 axes : informer, sensibiliser et vacciner. Quelle est la place de Tricky au sein de ce projet ?

[WorknVax] L'objet de Tricky est de mettre en avant l'intérêt de la vaccination pour tout public et de travailler sur ces représentations, ces croyances qui pourraient empêcher le recours à la vaccination. Il s’agit d’une brique complémentaire pour acculturer et sensibiliser les collaborateurs d’une entreprise à l’intérêt de la vaccination. Notre but est d’attirer les gens à la prévention plutôt que d’aller les chercher. Si l’on veut que l'outcome (le résultat de sortie) soit le fait d'être vacciné, il faut faire en sorte que la vaccination soit accessible physiquement comme psychologiquement, c’est-à-dire que la personne ait accès au produit (suffisamment de doses de vaccins) et qu’elle soit, d’un point de vue personnel/psychologique, prête à se faire vacciner. Et pour être prêt à être vacciné, il faut avoir une perception de la vaccination positive, intéressante et pertinente.

L’objet de Tricky est de mettre en avant l’intérêt de la vaccination pour tout public et de travailler sur ces représentations, ces croyances qui pourraient empêcher le recours à la vaccination. C’est un potentialisateur, le sel qui permet de donner du goût au plat. En résumé, Tricky, c’est le dispositif qui fait en sorte que l’objectif visé en termes de prévention soit quelque chose de facilitant, d’agréable et non une contrainte sans saveur.

Pour en savoir plus sur la solution Work n’Vax :

  • accéder au site officiel du projet via ce lien.

Work n’Vax, la solution globale et digitale

Fin
loader mask
1