Début

Covid-19 : Quel est l’outil de Filolab, 1ère solution de traçabilité des prélèvements biologiques ?

Paris - Publié le vendredi 25 septembre 2020 à  9 h 38 - n° 11528 Basée sur la technologie RFIDRFIDradio frequency identification, radio-identification (radio-identification), la solution « indique la chronologie de chaque événement, l’identité des différents acteurs de la chaîne logistique et le paramètre de température pour chaque prélèvement biologique ». C’est ainsi que la start-up française FilolabFilolabFilolab, incubée à EurasantéGIE EurasantéGIE Eurasanté (GIEGIEGroupement d’intérêt économique, Hauts-de-France), présente son innovation, issue d’un travail de 4 ans de R&D, précisant que toutes les informations collectées sont numérisées et mises à disposition de l’ensemble des acteurs de la chaîne logistique (infirmier, pharmacie et laboratoire). Il s’agit de « la première solution de traçabilité des prélèvements biologiques » à être lancée sur le marché, « dans un contexte de pic d’activité inédit pour les laboratoires d’analyse médicale » en raison de la pandémie de Covid-19, souligne la société dans un communiqué daté du 15 septembre 2020.

« Forte de 2 brevets mondiaux », l’innovation repose sur la technologie RFID : elle permet de sécuriser la phase pré-analytique du parcours des prélèvements (de la prise de sang au domicile du patient jusqu'à l’arrivée au laboratoire), un « angle mort » source de « 85 % des erreurs de diagnostic », souligne Filolab. Dans le détail, la solution permet à l’infirmier libéral de marquer ses échantillons, qui sont ensuite « conservés à température idéale et constante, et trackés jusqu’au laboratoire ». Le dispositif suit les transferts de responsabilité, le temps et la température. Grâce à ce procédé, le laboratoire, le pharmacien et l’infirmier peuvent identifier les éventuelles ruptures dans la chaîne et ainsi éviter les erreurs de diagnostic liées à un choc thermique, à une erreur de manipulation ou à une erreur de retranscription de données.

Approuvée par l'Agence régionale de santé (ARS) Hauts-de-FranceAgence Régionale de Santé Hauts-de-FranceAgence Régionale de Santé Hauts-de-France, la solution entre en phase de commercialisation dans la région, territoire pilote du programme Prédice, un projet de plateforme régionale intégrée de collaboration, de services et d’interopérabilité des systèmes d’information en santé.
Filolab permet de sécuriser la phase pré-analytique du parcours des prélèvements biologiques. - © Image par Ahmad Ardity de Pixabay
Filolab permet de sécuriser la phase pré-analytique du parcours des prélèvements biologiques. - © Image par Ahmad Ardity de Pixabay

Silver Surfer 6.0 : présentation des 7 projets pré-sélectionnés dans le cadre de l’AAP Eurasanté

Après un mois et demi de candidatures, le GIE Eurasanté des Hauts-de-France a dévoilé la liste des projets retenus à l’issue de l’appel à projets (AAP) Silver Surfer 6.0. Pour cette 6ème édition, le jury - constitué d’experts et de partenaire institutionnels - a reçu une vingtaine de projets, dont…
Actualité n° 11155 • 19/06/20 à 13:24

Traçabilité des médicaments par blockchain : Meditect lève 1,5 M€ pour s’étendre en Afrique

La société bordelaise Meditect, spécialiste de la traçabilité des médicaments par blockchain, finalise sa première levée de fonds institutionnelle pour un montant de 1,5 million d’euros. Ce tour de table a été réalisé auprès de LBO France via son fonds Digital Health 2. Dans un communiqué daté du…
Actualité n° 10918 • 06/05/20 à 17:13

La start-up i-Sep (autotransfusion sanguine) lève 2,5 M€ pour lancer son étude clinique

La start-up nantaise i-Sep, qui développe une nouvelle technologie permettant l’autotransfusion sanguine périopératoire (ou récupération du sang périopératoire - RSPO), lève 2,5 millions d’euros dans un tour de table mené auprès ses investisseurs historiques, dont Go Capital Amorçage, d’un groupe…
Actualité n° 9517 • 30/09/19 à 16:58

L’AP-HP élabore un projet de livraison d’échantillons médicaux par drones

L’AP-HP  prévoit de livrer des échantillons médicaux par drones. Le projet, initié mi-2017, a été envisagé dans le cadre de l’hôpital du futur pour répondre aux besoins de modernisation et d’accueil des patients des hôpitaux traditionnels. Il a été annoncé le 16 mai 2019 à l’occasion du salon…
Actualité n° 8805 • 21/05/19 à 11:17

HeartFlow (USA) obtient le remboursement de sa techno d’analyse du flux sanguin via la 3D au Japon

La société de santé numérique HeartFlow, basée en Californie, a franchi une étape majeure dans ses efforts d’expansion internationale après que le ministère de la Santé du Japon a approuvé le remboursement de sa technologie permettant d’analyser le flux de sang artériel par l’intermédiaire d’un…
Actualité n° 7751 • 15/11/18 à 16:29

Covid-19 et tests massifs : un pic d’activité inédit pour les laboratoires d’analyses

La crise liée à la pandémie Covid-19 et la politique massive des tests PCR et sanguins déployée par les autorités ont entraîné « un pic d’activité inédit » pour les laboratoires d’analyses médicales, relève Filolab (+100 % en 5 mois selon la start-up).

« Infirmiers libéraux, pharmacies, laboratoires : tous les acteurs de la chaîne du prélèvement biologique sont actuellement sous tension, soulignent Philippe Schmitt et Carlo Fantini, co-fondateurs de Filolab (communiqué). Des conditions qui amplifient les risques d’anomalies régulièrement constatées sur le parcours pré-analytique, c’est-à-dire du domicile du patient jusqu’à l’arrivée au laboratoire. Cette phase est dans l’angle mort de tous les process de contrôle actuels. Notre solution de e-santé permet de tracer et sécuriser cette phase. Et d’upgrader les prestations des professionnels utilisateurs, qui grâce à cette solution, se mettent instantanément en conformité avec les normes européennes. Tout le monde y gagne : les patients et toute la chaîne médicale. »

Une solution basée sur la technologie RFID (radio-identification)

Le système de traçabilité Filolab (2 brevets mondiaux) fonctionne sur la base de la technologie RFIDRFIDradio frequency identification, radio-identification. La société promet « une expérience utilisateur simple avec une prise en main immédiate ».

Le produit est équipée de 5 éléments :

  • le tag RFID : porteur de l’information, il suit le prélèvement tout au long du transport, du domicile du patient jusqu’au laboratoire d’analyse ;
  • le Gaspard : il s’agit d’une enceinte rigide et isotherme haute performance qui remplit plusieurs fonctions :
    • reconnaissance automatisée des prélèvements ;
    • inscription sur le tag RFID d’une information complète : nom, heure de dépôt ; temps de stockage ; température de stockage ; heure de retrait du prélèvement. Des témoins lumineux apportent des précisions à l’utilisateur sur les conditions de température ;
  • le sésame : clé de traçabilité, ce petit boitier retranscrit l’identité de l’infirmier sur le tag RFID et inscrit l’horodatage du prélèvement ainsi que le caractère prioritaire ou non de l’échantillon ;
  • la fiche de traçabilité : présente toutes les données portées par chaque échantillon ;
  • le scanner : utilisé par les laboratoires, il permet la lecture instantanée des tags RFID.

Un outil qui facilite la mise aux normes pour les professionnels

La solution de Filolab « accélère la digitalisation des données santé sur la phase pré-analytique des prélèvements biologiques, augmentant considérablement leur fiabilité », avance la start-up.

  • Pour les professionnels, la solution « transforme les contraintes réglementaires en outils de management de la qualité et leur permet d’acquérir instantanément une mise aux normes françaises et européennes » ;
  • pour les pharmaciens et les infirmiers, elle permet une « mise aux normes des points de ruptures de charges, imposée par l’ARS Hauts-de-France (traçabilité des prélèvement, limitation du risque infectieux et des manipulations des échantillons) ;
  • pour les laboratoires, elle permet une  »mise aux normes intégrale de la phrase pré-analytique selon la norme européenne 15.189 (spécifie les exigences de qualité et de compétence applicables aux laboratoires de biologie médicale)".

Un marché potentiel de 40M€ en France d’ici 2025 et de 500M€ en Europe

En ciblant la phase pré-analytique des analyses médicales Françaises, Filolab s’adresse aux quelque 120 000 infirmiers libéraux, 10 000 pharmacies et 4 000 sites de laboratoire concernés par sa solution.

La start-up offre des perspectives de création de valeur avec un potentiel marché en France de 40 millions d’euros d’ici 2025 et de 500 millions d’euros en Europe, avance la société.

Incubé à Eurasanté, Filolab bénéficie du soutien d’investisseurs tels que la région Hauts-de-France et BpifranceBpifrance.

Filolab
Fiche n° 3791, créée le 24/09/20 à 05:45 - MàJ le 24/09/20 à 17:53

Filolab

Activité : a mis au point la première solution de traçabilité des prélèvements biologiques lancée sur le marché en France, pour l’instant disponible uniquement dans la région Hauts-de-France depuis septembre 2020
Création : 2018
Siège : Seclin, Nord, Hauts-de-France
Direction : Philippe Schmitt et Carlo Fantini, co-fondateurs


  • Catégorie : Start up/Pôles/Incubateurs
  • Effectif : Moins de 10



Filolab
81, rue des martyrs
59113 Seclin - FRANCE
Téléphone : 0642377528
vCard meCard .vcf VCARD

Fin
loader mask
1