Début

Covid-19 / Data : les solutions de tracing et de tracking développées dans le monde (Asie, Occident)

Paris - Publié le mercredi 15 juillet 2020 à 15 h 22 - n° 11285 Trace Together (Singapour), Close Contact Detector (Chine), Corona-Warn-App (Allemagne), StopCovid (France) ou encore Hamagen (Israël)… Dans le contexte de la pandémie de Covid-19, de nombreuses solutions et applications mobiles visant à limiter la propagation du SARS-CoV-2 ont été développées ces derniers mois par les autorités à travers le monde, d’abord en Asie puis sur les autres continents. Certaines ont suscité des polémiques en Chine, en Corée du Sud, à Singapour puis dans le monde entier. Il s’agit en particulier de dispositifs de traçage des individus, jugées par certains susceptibles de limiter les libertés individuelles et de ne pas respecter le secret médical ou la vie privée des personnes.

Afin de mieux comprendre les outils déployés et leurs fonctionnalités, notamment en termes de protection des données personnelles, Health & Tech Intelligence propose dans cet indicateur de distinguer :
les solutions de tracing des individus (contact tracing) utilisées afin d’identifier et de rompre les chaînes de transmission du nouveau coronavirus, dont un exemple est l’application française StopCovid ;
les solutions de tracking des individus développées dès le début de la pandémie afin de contrôler le respect des confinements et des quarantaines décidés par les gouvernements.

À travers 3 tableaux détaillés, H&TI présente plusieurs exemples de ces 2 types de dispositifs et montre comment les solutions et applications développées en Occident se rapprochent ou au contraire s'éloignent de celles utilisées en Asie.
© H&TI
© H&TI

Les 3 tableaux et données présentant les solutions de tracing et de tracking développées en Asie et en Occident sont disponibles dans la rubrique « Data », accessible via ce lien

Fin
loader mask
1